La golfeuse ontarienne Brooke Henderson a rejoint le joueur de tennis Denis Shapovalov mercredi au rang d’Athlètes de l’année au Canada en recevant le trophée Bobbie-Rosenfeld pour la deuxième fois en 3 ans, décerné par la Presse Canadienne.

Henderson a remporté deux titres majeurs au courant de l’année : d’abord en juin, en remportant la Classique Meijer, puis en octobre, où le même scénario s’est réalisé à l’Omnium de la Nouvelle-Zélande. Parmi ses autres tournois en 2017, elle a terminé dans le top 10 à 8 reprises. Ce n’est pas une première pour Brooke Henderson, qui avait déjà gagné le titre d’Athlète féminine de l’année en 2015 après avoir obtenu son premier titre majeur.

Âgée de seulement 20 ans, elle a su capter l’attention des fans de golf, mais particulièrement de la presse sportive, qui lui a décerné le titre d’athlète de l’année à majorité avec 35 votes sur 63 (56 %).

La nageuse ontarienne Kylie Massechampionne du monde au 100 mètres dos, est arrivée bonne deuxième avec 7 votes. La vice-championne du monde de gymnastique artistiqueEllie Black, et la joueuse de soccer Christine Sinclair, qui a reçu l’Ordre du Canada cette année, se partagent la troisième place avec 4 votes chacune.

« L’été de Shapo » devient l’année de Shapo

C’est sans surprise que le jeune joueur de tennis torontois Denis Shapovalov a remporté mardi le prix Lionel Conacher décerné par la Presse Canadienne, qui récompense l’Athlète masculin de l’année.

À LIRE : Shapovalov réussit l’impossible et élimine Nadal à Montréal

C’est son ascension fulgurante pendant la saison estivale, « l’été de Shapo », qui lui vaut cet honneur. À seulement 18 ans, il a débuté 2017 à la 250e position du classement ATP mondial pour terminer l’année au 51e rang à la suite de ses performances exceptionnelles, notamment à Montréal, lors du Circuit Masters 1000 de l’ATP World Tour, ainsi qu’à New York, aux Internationaux des Etats-Unis.

 

Avec environ le tiers des votes (20 sur 64), Shapo devance d’un seul vote le capitaine des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby, qui a mené son équipe à la Coupe Stanley pour la deuxième année de suite. Le frappeur Joey Votto des Reds de Cincinnati, récipiendaire du trophée Lou Marsh après avoir connu une saison exceptionnelle en MLB, arrive en troisième place.