Denis Shapovalov a signé une autre victoire aux Internationaux des États-Unis vendredi, l’emportant au troisième tour face à Kyle Edmund, forcé à l’abandon.

Le Canadien de 18 ans devient ainsi le plus jeune joueur à atteindre le quatrième tour du tournoi du Grand Chelem depuis 1989.

À LIRE : Shapovalov expulse Tsonga et passe au troisième tour

La victoire de Shapovalov à New York s’est confirmée alors qu’il se trouvait en position avantageuse 3-6, 6-3, 6-3 et 1-0 au quatrième set. C’est à ce moment qu’Edmund a pris la décision se retirer en raison de douleurs au cou. En avance 3-2 au troisième set, le Britannique a demandé un temps d’arrêt afin d’avoir recours à des traitements. Les soins prodigués n’ont vraisemblablement pas eu l’effet souhaité.

« À un certain moment je l’ai entendu grogner de douleur. Il a ensuite fait appel à un entraîneur, a partagé Shapovalov au centre du mythique stade Arthur Ashe. C’est dommage, mais en même temps je suis heureux de me retrouver au quatrième tour. »

Edmund, 42e raquette mondiale, avait pourtant bien amorcé le match en profitant du lent départ de Shapovalov pour enlever la manche initiale 6-3. L’Ontarien a semblé retrouver ses repères en deuxième manche lors de laquelle il a soutiré trois jeux d’affilés pour éventuellement niveler la marque.

À LIRE : Comment Shapovalov suit les traces des grands noms du tennis

« Mes chances ne se concrétisaient pas au premier set, mais je savais que je devais continuer de jouer de la même manière, a ajouté la jeune sensation. Je contrôlais le jeu en grande partie. J’avais confiance que les choses allaient se replacer, heureusement, c’est ce qui s’est produit en seconde manche. »

Shapovalov a maintenant rendez-vous avec le 19e joueur mondial au prochain tour, l’Espagnol Pablo Carreno Busta.