Tout l’été, ils ont cherché la neige jusque dans l’hémisphère Sud et ont fait du patin à roulettes sur les routes des Rocheuses.

Maintenant, les fondeurs d’élite du Canada se dirigent vers l’Europe pour la saison de la Coupe du monde pour tenter d’obtenir le nombre maximal de qualifications olympiques pour PyeongChang 2018.

Sunshine and smiles

A post shared by Emily Nishikawa (@emnish89) on

Qui participe?

Ski de fond Canada a choisi les athlètes ci-dessous pour faire partie de l’équipe nationale lors de la saison 2017-2018 :

Hommes : Alex Harvey, Devon Kershaw, Graeme Killick, Knute Johnsgaard, Jesse Cockney, Len Valjas

Femmes : Dahria Beatty, Emily Nishikawa, Olivia Bouffard-Nesbitt

Quand et où compétitionneront-ils?

Il y a 10 arrêts préolympiques sur le circuit de la Coupe du monde de la FIS et quatre autres arrêts après les Jeux, dont les finales de la Coupe du monde qui auront lieu à la mi-mars à Falun, en Suède.

24 au 26 novembre 2017 – Ruka (Finlande)
2 et 3 décembre 2017 – Lillehammer (Norvège)
9 et 10 décembre 2017 – Davos (Suisse)
16 et 17 décembre 2017 – Toblach (Italie)

Tour de Ski :
30 décembre 2017 au 1er janvier 2018 – Lenzerheide (Suisse)
3 et 4 janvier 2018 – Oberstdorf (Allemagne)
6 et 7 janvier 2018 – Val di Fiemme (Italie)

13 et 14 janvier 2018 – Dresde (Allemagne)
20 et 21 janvier 2018 – Planica (Slovénie)
27 et 28 janvier 2018 – Seefeld (Autriche)

Comment se qualifient-ils pour PyeongChang 2018?

Au total 310 skieurs de fond participeront à PyeongChang 2018, soit un maximum de 20 fondeurs par pays. De ce nombre, un maximum de 12 par sexe et quatre par épreuve individuelle sont permis.

Chaque pays obtient un certain nombre de places de qualification en fonction de la liste des points FIS olympiques, qui est calculée en faisant la moyenne des résultats obtenus par chaque athlète lors de cinq compétitions à des épreuves de sprint et de distance pendant la période de qualification. Celle-ci a commencé le 1er juillet 2016 et prendra fin le 21 janvier 2018.

On attribue tout d’abord les places de qualification à tous les pays ayant des athlètes admissibles (c.-à-d. ayant obtenu un certain nombre de points FIS) ainsi qu’aux pays ayant des athlètes classés parmi les 30 meilleurs. S’il reste des places, elles sont attribuées en fonction de la liste d’allocation de quotas olympiques, sur laquelle se trouvent les hommes et les femmes ayant terminé parmi les 500 meilleurs sur la liste des points FIS olympiques. Les places sont attribuées par ordre de priorité jusqu’à ce que les maximums susmentionnés soient atteints.

Que faut-il surveiller?

Le fondeur canadien le plus accompli en dehors des Jeux olympiques s’est donné l’objectif de devenir le premier Canadien à remporter une médaille olympique dans son sport – et il termine la meilleure saison de sa carrière. Alex Harvey a terminé en troisième place du classement général de la Coupe du monde et en deuxième place au classement des épreuves de distance. Il a remporté son premier titre individuel aux Championnats du monde en décrochant l’or au départ groupé 50 km; toutefois, cette course utilisait le style libre plutôt que le style classique comme ce sera le cas à PyeongChang.

Team Canada - Alex Harvey

Alex Harvey, d’Équipe Canada, réagit après avoir remporté la course de sprint de 1,5 km style libre à la finale de la Coupe du monde FIS à Québec. LA PRESSE CANADIENNE / Jacques Boissinot

Harvey est grimpé sur le podium cinq fois lors de la saison 2016-2017, y compris pour trois victoires, dont l’une d’elles était un sprint par équipes avec Lenny Valjas, qui se disputait au style libre tout comme aux prochains Jeux. Les deux coéquipiers ont également réalisé une performance époustouflante en remportant le bronze avec Devon Kershaw et Knute Johnsgaard, décrochant ainsi la toute première médaille de relais à la Coupe du monde remportée par une équipe masculine canadienne.

Team Canada - Lenny Valjas, Alex Harvey, Knute Johnsgaard, Devon Kershaw

Lenny Valjas, Alex Harvey, Knute Johnsgaard et Devon Kershaw d’Équipe Canada célèbrent leur troisième place au relais 4×7.5km masculin de la Coupe du monde de ski de fond FIS à Ulricehamn, en Suède, le dimanche 22 janvier 2017. (Adam Ihse / TT via AP)

Devon Kershaw était le leader de cette équipe. Il espère participer à ses quatrièmes Jeux olympiques et pourrait devenir le premier skieur de fond canadien à franchir cet important jalon. En comparaison, Knute Johnsgaard n’a participé qu’à une douzaine de courses de la Coupe du monde à l’extérieur du Canada avant d’être inclus dans l’équipe de relais à la dernière minute.

Dahria Beatty était la Canadienne la mieux classée la saison dernière sur le circuit de la Coupe du monde. Originaire de Whitehorse, elle apporte une touche de nordicité à l’équipe de ski de fond. Par ailleurs, Emily Nishikawa et Knute Johnsgaard viennent aussi du Yukon tandis que Jesse Cockney est né à Yellowknife.

[QUIZ] Testez vos connaissances en ski de fond