Les athlètes d’équipe Canada ont bien fait peur à leurs adversaires durant le week-end d’Halloween en inscrivant des records du monde, en décrochant des médailles d’or et bien plus.

Patinage artistique

À LIRE : Les patineurs canadiens triplement couverts d’or à Regina

Thank you for a memorable weekend, Regina! #SCI17

A post shared by Tessa Virtue (@tessavirtue17) on

Les patineurs canadiens ont prouvé une fois de plus qu’ils sont dans la course pour la plus haute marche du podium à PyeongChang 2018. Tessa Virtue et Scott Moir ont, comme à leur habitude, inscrit deux records du monde pour s’emparer de l’or aux Internationaux Patinage Canada. Les triples médaillés olympiques ont remporté l’épreuve de danse sur glace avec un pointage de 199,86 points devant leurs compatriotes Kaitlyn Weaver et Andrew Poje (190,01) et leurs partenaires d’entraînement Madison Hubbell et Zachary Donohue (189,43).

La vice-championne du monde Kaetlyn Osmond a dominé la compétition chez les dames avec une avance de 20 points sur sa plus proche rivale. La Canadienne a obtenu 212,91 points pour ses deux programmes devant la Russe Maria Sotskova (192,52) et l’Américaine Ashley Wagner (183,94).

This past year has been incredibly difficult. Many struggles that the World saw and many struggles that were far from the competition arena. I seriously wondered if we’d ever have a “great” skate in competition again, and if our best days were behind us. We made some difficult decisions this off season on our quest to our final Olympic run and I started accepting that I wasn’t a champion anymore, and it led to a rocky start to our season a few weeks ago. But I came to #SCI17 with a new mindset. And a refreshed goal of wanting to be the best. The field was so tough here with strong and amazing competitors that I admire and feel inspired by. But we arrived and we were hungry. It’s the first time in over a year that I felt that, and it was rejuvenating. So thank you to everyone that shared this journey with us, from rock bottom, back up the ladder. What a night. 🇨🇦 #duhamelradford #roadtopyeongchang #whateverittakes #noregrets @teamcanada @skate_canada #feelthemoment

A post shared by Meagan Duhamel (@meaganduhamel) on

Meagan Duhamel et Eric Radford ont retrouvé leur forme qui leur avait donné deux titres mondiaux pour réclamer l’or chez les couples. La paire est passée de la deuxième place après le programme court à la première avec une note totale de 222,22 points. Les Allemands Aliona Savchenko et Bruno Massot sont repartis avec l’argent (215,66) et les Français Vanessa James et Morgan Ciprès avec le bronze (214,37).

Rugby

À LIRE : Les nominé(e) s pour les Joueu(ses) rs de Rugby à 7 de l’Année 2017

La capitaine de l’équipe canadienne de Rugby à sept Ghislaine Landry est parmi les trois finalistes pour le prix de joueuse de l’année décernée par la World Rugby League. Pour une troisième année consécutive, la médaillée de bronze de Rio 2016 a été la joueuse qui a inscrit le plus de points sur le circuit (269 points), faisant d’elle la meilleure marqueuse de l’histoire. Succédant à Jen kish au poste de capitaine d’Équipe Canada, Ghislaine a mené les Canadiennes à la victoire de l’étape de Sydney ainsi qu’à une troisième place au classement général.

Sports équestres – saut d’obstacles

La Canadienne Isabelle Lapierre est devenue la première cavalière à remporter plus d’une épreuve sur le circuit nord-américain de la Coupe du monde cette saison lorsqu’elle a remporté le saut d’obstacles à Calgary. Isabelle et sa monture Cescha M ont été sacrées championnes au bris d’égalité avec seulement quatre fautes et un chrono de 50,16 secondes. La Canadienne s’est retrouvée sur le podium avec sa compatriote Laura Jane-Tidball (50,75 s) et l’Américaine Sarah Scheiring (52,84 s). Isabelle et Cescha M avaient remporté la première étape du circuit à Bromont en août dernier.

Curling

L’équipe Brad Gushue a remporté le tournoi des Masters de curling en défaisant l’équipe championne en titre, celle du Suédois Niklas Edin, dans la finale disputée à Lloydminster, en Saskatchewan. Gushue et ses hommes ont filé avec la victoire après avoir inscrit un triplé à la cinquième ronde (6-2). Les Canadiens, qui sont d’ailleurs les champions du monde en titre, ont conclu la rencontre avec un pointage de 8 à 4.

La championne olympique Jennifer Jones et ses coéquipières ont elles aussi raflé les honneurs en Saskatchewan. Les Canadiennes ont eu le dessus sur leurs compatriotes du Manitoba, menées par Kerri Einarson par la marque de 6 à 5. Avec cette victoire, Équipe Jones a terminé son tournoi avec une fiche parfaite de 7 à 0.
twitter_frsocial-ads