Biographie :

Miranda Ayim représente le Canada depuis l’équipe junior où elle a aidé le Canada à remporter une médaille d’argent au tournoi de qualification des Championnats du monde des moins de 19 ans de la FIBA de 2006. Au cours de l’été 2007, elle a participé aux Championnats du monde de la FIBA des moins de 19 ans et des moins de 21 ans. En 2008, Miranda a été nommée à l’équipe nationale senior et elle a aidé le Canada à se qualifier pour les Jeux olympiques de 2012 à Londres, permettant ainsi à l’équipe féminine de participer au tournoi olympique pour la première fois depuis l’an 2000. Elle a participé aux Championnats du monde de la FIBA en 2014, où elle a récolté une moyenne de 8,3 points et de 5,4 rebonds (meilleur résultat de son équipe) en aidant le Canada à prendre le 5e rang, le meilleur résultat du pays depuis 1986. En 2015, elle a aidé le Canada à remporter l’or en sol canadien aux Jeux panaméricains de Toronto et a obtenu une moyenne de 7,8 points par match. Elle était aussi de l’équipe canadienne qui s’est qualifiée pour Rio 2016 en remportant les Championnats des Amériques FIBA 2015. Miranda a connu l’une des meilleures carrières de l’université Pepperdine pendant les quatre ans qu’elle y a passés. Choisie dans la première équipe All-WCC à trois reprises et nommée WCC All-Academic à trois reprises également, elle a établi le record de son établissement pour le nombre de tirs bloqués, 182, dont un record de saison de 85 lors de sa dernière année. En 2009-2010, elle a été nommée athlète de l’année de la Division I-AAA Women’s Basketball Scholar. Depuis l’obtention de son diplôme, Miranda a joué au basketball professionnel dans plusieurs ligues de la WNBA et des ligues d’élite en France (LFB) et en Turquie (TKBL).

 À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Elle est la fille de Gus et Sandy Ayim, et elle a un frère aîné qui s’appelle Kyler. Débuts : Elle joue au basketball depuis qu’elle sait marcher. Elle est attirée par l’intensité et la rapidité du jeu ainsi que les capacités sportives et l’intelligence exigées pour concourir au plus haut niveau. Au-delà du basketball : Elle a obtenu son diplôme de l’université Pepperdine en 2010 (relations publiques et psychologie). Elle aime lire et pendant les congés, entre les compétitions et l’entraînement, elle visite sa famille et ses amis et essaie d’aller en vacances. Citation préférée : « Il n’est jamais trop tard pour devenir ce que l’on aurait pu être. » – George Eliot. On la surnomme MJ