Biographie :

Entrée au sein de l’équipe nationale en 1988, Isabelle Charest a commencé à s’imposer sur la scène internationale de patinage de vitesse sur courte piste au début des années 90. Elle a fait ses débuts olympiques à Lillehammer 1994, où elle a remporté la médaille d’argent au relais 3000 m. Elle a ensuite participé à Nagano 1998 et à Salt Lake City 2002 et remporté deux médailles de bronze avec l’équipe du relais 3000 m. Lors de ses derniers Jeux, elle a réussi son meilleur résultat olympique à une épreuve individuelle, soit une quatrième place au 500 m.

Isabelle a également connu de nombreux succès en dehors de la compétition olympique. Pendant trois années consécutives, de 1995 à 1997, elle a été désignée patineuse de vitesse sur courte piste de l’année au Canada. En mars 1996, elle a battu le record du monde du 500 m pour la première fois et remporté l’or aux Championnats du monde dans cette discipline. En combinant une médaille de bronze au 1000 m à cette médaille d’or, elle occupait le troisième rang du classement mondial général. En mars 1997, elle est devenue la première femme à franchir la ligne d’arrivée sous les 45 secondes au 500 m, réécrivant par le fait même son propre record du monde en abaissant la marque à 44,867 secondes. Le record tiendra pendant un an et demi. Isabelle a été couronnée championne du monde du relais 3000 m à trois reprises (1993, 1994, 1997) et a également remporté deux médailles de bronze aux Championnats du monde (1995, 2000).

Isabelle est bachelière en nutrition de l’Université de Montréal et occupe actuellement le poste de coordonnatrice des communications de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs.

Isabelle a été intronisée au Temple de la renommée de Patinage de vitesse Canada en 1997. Elle a été chef de mission d’Équipe Canada lors des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver de 2016 à Lillehammer, ainsi que chef de mission adjointe aux Jeux olympiques de 2016 à Rio.