Biographie :

Adam Froese compte plus de 130 matchs au niveau international senior au sein de l’équipe nationale depuis ses débuts, en 2009. Lorsqu’il vivait en Australie, son père de citoyenneté canadienne l’a amené à Calgary avec son frère pour participer à un tournoi national des moins de 19 ans. Les frères avaient été ciblés par des recruteurs, mais leur père a gardé cette information secrète. C’est à 17 ans que son père lui a révélé la possibilité de jouer pour le Canada. Adam a ensuite réalisé son rêve de jouer aux Jeux du Commonwealth en 2010, puis de nouveau en 2014 à Glasgow. Il a également été membre de l’équipe canadienne qui a remporté la médaille d’argent aux Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara et à la Coupe panaméricaine en 2013. En 2014, il a marqué le but gagnant en fusillade contre la Malaisie au Tournoi du Défi des Champions I. Le Canada a ainsi terminé en 2e position à ce tournoi qui était une épreuve de qualification pour le Trophée des champions. Adam a marqué un but aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, et le Canada y a remporté la médaille d’argent. Quelques semaines auparavant, il avait marqué le but gagnant en tir de barrage contre la Nouvelle-Zélande en quarts de finale de la troisième ronde de la Ligue mondiale FIH. Cette victoire a confirmé la présence du Canada à Rio 2016.

À propos de l’athlète…

Famille : Ses parents, Howard et Sheryl, se sont rencontrés en Arabie saoudite avant de déménager en Malaisie pendant trois ans. Son frère aîné s’appelle Nathan. Il a passé les 17 premières années de sa vie à Perth, en Australie. À 18 ans, il a vécu avec sa grand-mère, près de Vancouver, pendant les premiers mois après son arrivée au Canada. Débuts : Il a commencé à jouer au hockey sur gazon à l’âge de 8 ans. C’est sa tante, qui avait déjà joué pour l’équipe nationale australienne, qui l’y a initié. Il participait au programme des moins de 18 ans de l’Australie avant de déménager au Canada. Au-delà du hockey sur gazon : Il a obtenu un baccalauréat en gestion des affaires de l’université Trinity Western en 2014. Il aime jouer au golf, au tennis et au basketball, ainsi que faire du surf et de la planche à neige. Il adore également manger. On le surnomme Froesey. Sa règle d’or : « Ce sont les gestes que l’on pose quand personne ne peut en être témoin qui définissent qui nous sommes. »