EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Handball

Souvent considéré comme le sport collectif de ballon le plus rapide, le handball mêle contact physique, dynamisme, agilité et explosivité. L’objectif : marquer des buts en logeant un petit ballon dans un filet derrière un gardien. Seules les mains peuvent être utilisées pour dribler et passer le ballon.

C’est sous l’impulsion de l’Allemagne et des pays scandinaves que le handball se développe en Europe à la fin du 19e siècle. À l’origine, le sport est pratiqué sur un terrain de soccer extérieur à 11 contre 11. Après la création d’une fédération internationale en 1928, le handball sur gazon est disputé aux Jeux olympiques de 1936 à Berlin, puis à nouveau à en 1952 à Helsinki, cette fois comme sport de démonstration.

Pan American Games Handball

À environ la même époque, une version en salle du handball à sept contre sept gagne en popularité, un premier championnat du monde ayant lieu en 1938. Malgré de nombreux changements de règlements visant à rendre le handball à 11 plus attrayant, il est progressivement abandonné dans les années 60 au profit de la version en salle, plus rapide. Le handball est définitivement réintégré au programme olympique à Munich 1972, le tournoi féminin faisant ses débuts quatre ans plus tard à Montréal. Le handball a été ajouté au programme des Jeux panaméricains en 1987.

Un match consiste en deux demies de 30 minutes séparées par une pause de 10 minutes. En cas d’égalité à la fin du temps réglementaire, les équipes jouent une prolongation de deux demies de cinq minutes. Une deuxième période de prolongation est tenue si nécessaire, après quoi, si l’égalité persiste, une fusillade détermine le gagnant.

Événements

Hommes et femmes

Les compétitions masculine et féminine opposent 12 équipes de 14 joueurs (seulement sept desquels se retrouvent sur le terrain en même temps). Les équipes sont divisées en deux poules de six pour un tournoi préliminaire à la ronde. Les quatre premières de chaque poule avancent en quarts de finales, les gagnants desquels accèdent aux demi-finales. Les gagnants des demi-finales s’affrontent pour la médaille d’or, tandis que les perdants se disputent la médaille de bronze.

Identification Olympique
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 043 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.