Certains diront que mars est le pire mois de l’année alors que d’autres affirmeront haut et fort le contraire à cause du March Madness!

En tant qu’ancienne joueuse de basketball universitaire, rien ne me rend plus fébrile qu’une petite compétition amicale. Le mois de mars est en plein essor, ce qui pour les fans de basketball comme moi, ne signifie qu’une seule chose: que la folie du March Madness commence.

Dimanche avait lieu la sélection des équipes, ce qui signifie que les tableaux sont prêts à être remplis! Faites vos jeux!

Pour voir la liste complète des jumelages, cliquez ici.

The Bracket. #SelectionSunday

A post shared by NCAA March Madness (@marchmadness) on

Selon la plus récente publication du classement, il y a 13 joueurs canadiens qui évoluent parmi les dix meilleures équipes de la ligue. Troisième de la section Ouest, l’équipe de l’Oregon a trois Canadiens dans son alignement (dont deux en bonne forme), qui joueront tous un rôle crucial dans le succès de leur tournoi.

Encore une fois, la formation qui compte le plus de Canadiens dans ses rangs est celle de New Mexico State, classée 14e dans la section Est, qui en compte quatre.

En tout ce sont 25 Canadiens qui pourraient avoir du temps de jeu sur le court du tournoi de la NCAA qui débute le 14 mars avec la ronde « at large ».

Dans l’ensemble, trois provinces sont représentées au tournoi de cette année : le Québec, l’Ontario et la Colombie-Britannique.

Passons sous la loupe les meilleurs espoirs canadiens du tournoi :

Dillon Brooks, Mississauga (Ontario)
Oregon

Le joueur PAC-12 de l’année Dillon Brooks (24) tentera de mener les Ducks, troisièmes têtes de série, jusqu’en finale du championnat. (AP Photo/Ben Margot)

Médaillé d’argent aux Jeux panaméricains de Toronto 2015, Brooks a récemment été nommé joueur PAC-12 de l’année. Moyennant plus de 16 points par match, Brooks a mené les Ducks à une fiche de 29-5 dans la saison 2016-2017. Lors de la finale PAC-12, il a remis la meilleure fiche de son équipe (25 points) après une défaite en finale face à l’Arizona, deuxième tête de série. Faisant partie de la troisième meilleure équipe de la section Ouest, l’allier junior espère pousser son équipe au-delà des finales régionales, où ils ont été éliminés par l’Oklahoma l’an dernier.

Dylan Ennis, Brampton (Ontario)
Oregon

Dylan Ennis de l’Oregon aura beaucoup de temps de jeu avec les Ducks dans leur affrontement de premier tour contre Iowa. (AP Photo/Chris Pietsch)

Frère cadet du membre de l’équipe nationale Tyler Ennis, Dylan suit les traces de son frère après une saison stellaire. Le meneur senior de 6’2″ a réalisé en moyenne près de 11 points par match cette saison et a été le meneur au nombre des minutes jouées par match chez les Ducks avec 30,7.

Chris Boucher, Montréal (Québec)
Oregon

Chris Boucher (25) de l’Oregon devra encourager ses coéquipiers Dylan Ennis (31) et Dillon Brooks (24) des estrades cette année. (AP Photo/Elaine Thompson)

Le troisième et dernier joueur canadien avec les Ducks est Chris Boucher. Le joueur de 6’10 » de Montréal a été nommé pour la deuxième année consécutive à la All-Defensive Team du PAC-12. Boucher a été dominant dans la bouteille, avec une moyenne de 2,6 blocs, 6,1 rebonds et 11,9 points par match. Cependant, lors de la demi-finale du PAC-12 vendredi soir, Boucher a subi une déchirure du ligament croisé antérieur, mettant ainsi fin a sa saison plus tôt que prévu.

Kimbal Mackenzie, Oakville (Ontario)
Bucknell

Après avoir été le héros de la Finale de la conférence de la ligue des Patriotes, Kimbal Mackenzie (1) de Bucknell aura affaire à West Virginia au premier tour du Championnat NCAA. (AP Photo/Chris Knight)

Avec une moyenne de 11,3 points par match cette saison, le meneur de 6’1″ a été l’étoile du match lors de la Finale de conférence de la ligue des Patriotes avec ses 18 points. Bien que Bucknell n’est pas la favorite dans le duel l’opposant à West-Virginia (quatrième tête de série) en première ronde de la section Ouest, une victoire serait possible pour l’équipe de Mackenzie si le Canadien continue à faire pleuvoir les points.

Elijah Long, Mississauga (Ontario)
Mont Sainte-Marie

Elijah Long (55) de Mount St. Mary entamera son Championnat contre l’Université de la Nouvelle-Orléan dans l’espoir d’atteindre le premier tour. (AP Photo/Steve Ruark)

Elijah Long est un autre Canadien qui pourrait être à l’origine d’une victoire surprise en première ronde. Meneur de deuxième année, Long fait partie de la 16e tête de série de la section Est. Les Mountaineers et lui feront face à l’Université de la Nouvelle-Orléans le 14 mars lors de la ronde « at large ». Le vainqueur de la rencontre disputera le premier tour contre la première tête de série, l’équipe de Villanova, le 16 mars dans la section Est. Dans les finales de conférence, Long a été un joueur clé, marquant 24 points pour mener les Mountaineers à une victoire de 71 contre 61. Elijah n’est pas le seul Long du tournoi. Son frère Naz est un meneur avec les Cyclones de l’Iowa State.

Naz Mitrou-Long, Mississauga (Ontario)
Iowa State

Nazareth Mitrou-Long (15) de l’Iowa State University n’en est pas à son premier Championnat NCAA. (AP Photo/Scott Morgan)

Le meneur des Cyclones cherche à terminer sa carrière de la NCAA sur une bonne note. L’aîné des Long a terminé la saison avec une moyenne de 15,9 points par match et a mené son équipe à une fiche de 23-10. Ce qui attend Long? Un match de première ronde contre le Nevada, 12e tête de série dans la section Midwest. Les Cyclones, cinquièmes têtes de série, cherchent à aller au-delà du Sweet Sixteen, où ils ont été éliminés l’an dernier par les Cavaliers de la Virginie.

Xavier Rathan-Mayes, Scarborough (Ontario)
Florida State

Xavier Rathan-Mayes moyenne 5 aides par match avec les Semioles de Florida State. (AP Photo/Steve Cannon)

Troisièmes favoris de la section Ouest, Rathan-Mayes et les Sémioles disputeront la première manche du tournoi face à la 14e tête de série, la Florida Gulf Coast, le 16 mars. Forts d’une fiche de 25-8, les Séminoles disputeront leur premier affrontement au tournoi NCAA depuis 2012. Rathan-Mayes joue un rôle clé dans le succès de l’équipe, avec une moyenne de 10,3 points, 3,0 rebonds et 4,8 passes par match.

Trae Bell-Haynes, Toronto (Ontario)
Vermont

Le meneur de Vermont et le joueur de l’année de l’America East Trae Bell-Haynes (2) tentera l’impossible devant la redoutable équipe de Purdue. (AP Photo/Doug McSchooler)

En plus de remporter le prix de l’America East Player of the Year, Bell-Haynes a aidé son équipe à capturer le titre de l’America East, assurant ainsi sa place dans le tournoi de la NCAA. Moyennant 11,2 points, 2,5 rebonds et 3,8 passes par match, Bell-Haynes et les Catamounts ont fini la saison avec une fiche de 29-5 pour se classer au 13e rang dans la section Midwest. La Florida State affrontera Purdue, la quatrième tête de série, le 16 mars.

Justin Jackson, East York (Ontario)
Maryland

Le joueur de premier année Justin Jackson a été l’un des joueurs partants lors de la majorité des parties jouées par l’équipe du Maryland cette saison. (AP Photo/Patrick Semansky)

Allier de première année, Justin Jackson participera à son premier tournoi NCAA classé au sixième rang de la section Ouest. Le Maryland affrontera l’équipe de Xavier, 11e tête de série, au premier tour. Jackson a mis en place des statistiques impressionnantes pour une recrue. L’attaquant de 6’7″ a aidé son équipe a compléter la saison avec une fiche de 24-8 avec une moyenne de 10,7 points, 6,2 rebonds et 27,5 minutes par match.

Avis Duane, Toronto (Ontario)
South Carolina

Le meneur de South Carolina Avis Duane (10) tentera d’écarter l’équipe de Marquette au premier tour. (AP Photo/Sean Rayford)

Avis Duane et les Gamecocks, septièmes têtes de série du tournoi, affronteront l’équipe de Marquette (11e tête de série) le 17 mars dans le but d’atteindre le deuxième tour de la section Est. Le meneur de 6’2″ qui en est à sa dernière année sur le circuit a effectué en moyenne 10,4 points, 2,3 rebonds, 2,3 passes et presque 33 minutes de jeu par match cette saison pour porter la fiche des Gamecocks à 22-10.

Si vous n’avez toujours pas arrêté votre choix sur l’équipe gagnante du tournoi, pourquoi ne pas miser sur une formation qui compte un Canadien dans ses rangs?

Voici la liste complète de tous les Canadiens dans le tournoi de la NCAA, par section.

Section Est

Virginia (#5) : Mariol Shayok — M

South Carolina (#7) : Duane Notice — M

Providence (#11) : Kalif Young — A

New Mexico State (#14) : Jermaine Haley — A, Tanveer Bhuller — P, Matt Taylor — M, Jalyn Pennie — M

Troy (#15) : Aaron Ariri — A

Mount Saint Mary’s (#16) : Elijah Long – M

Section Ouest

Gonzaga (#1) : Dustin Triano — M

Florida St. (#3) : Xavier Rathan-Mayes — M, Mfiondu Kabengele — A

Notre Dame (#5) : Nikola Djogo — A

Maryland (#6) : Justin Jackson — A

VCU (#10) : Marquell Fraser — M

Bucknell (#13) : Kimbal Mackenzie — M

Section Midwest

Oregon (#3) : Dillon Brooks — M, Dylan Ennis — M, Chris Boucher — A (blessé)

Iowa St. (#5) : Naz Long — M, Ray Kasongo — A

Vermont (#13) : Trae Bell-Haynes – M, Drew Urquhart – A

Section Sud

Kentucky (#2) : Mychal Mulder — M

Kent St. (#14) : Kevin Zabo – M, Alonzo Walker – A