Mikaël Kingsbury et Philippe Marquis ont respectivement décroché l’or et l’argent alors qu’Andi Naude s’est emparée du bronze pour procurer au Canada une médaille de chaque couleur, samedi, à l’occasion de la Coupe du monde de bosses de Tazawako, au Japon.

Kingsbury s’est offert la victoire en vertu d’une impressionnante note de 89,99, réalisée entre autres grâce à la qualité de ses figures. Marquis a obtenu la deuxième meilleure marque avec 86,37 points. Le Français Benjamin Cavet a complété le podium avec 85,62 points.

What a day! My roomate @philmarquis and I went 🥇🥈in Japan🇯🇵 🙏🏼 #GOLD #Tazawako #Japan

A post shared by Mikael Kingsbury (@mikaelkingsbury) on

«  Les bosses n’étaient pas évidentes, mais plus ça allait mieux je skiais, a partagé Kingsbury qui s’est assuré le Globe de cristal suite à cette victoire. J’ai bien respecté la stratégie, j’ai fait un cork 1080 en haut et un cork 720 en bas. C’est la première fois que je faisais ça en simple et ça m’a valu un meilleur pointage pour les sauts. Je pense bien refaire la même chose dans le futur. »

Kingsbury revendique désormais six victoires en huit coupes du monde cette saison, lui procurant un total de 39 victoires et 60 podiums en carrière. Il s’agit également d’un quatrième triomphe en cinq départs à Tazawako.

De son côté, Marquis a poursuivi son ascension depuis le début de la saison, remportant une troisième médaille consécutive après avoir raté le podium lors des quatre premières coupes du monde. Il occupe présentement le quatrième rang du classement général.

C’est la troisième semaine de suite que deux Canadiens se partagent le podium chez les hommes. Le week-end dernier en Corée du Sud, Kingsbury et Marquis s’étaient classés premier et troisième respectivement dan le cadre de l’épreuve-test olympique des Jeux de PyeongChang.

« J’ai eu une super journée aujourd’hui, deux podiums consécutifs avec Pyeongchang la semaine dernière où j’ai bien skié, mais c’est bien de revenir en force avec des bonnes décisions, a indiqué Marquis. La neige était vraiment difficile aujourd’hui, les conditions très collantes, mais on a joué de stratégie toute la journée et ça m’a permis de finir tout près de Mikaël. »

Pour sa part, Naude connaît la meilleure saison de sa carrière. Son premier podium de la saison 2016-2017 est survenu en janvier à Val St-Côme, alors qu’elle a pris le troisième rang dans un balayage canadien. Depuis, elle a atterri sur le podium de l’épreuve parallèle de Deer Valley en plus de récolter le bronze à l’épreuve-test de PyeongChang.

« J’ai fait trois descentes solides dont deux avec un back full au saut du haut, a expliqué Naude. Demain c’est les duels ici et j’ai très hâte de me retrouver à nouveau sur la piste. »

Samedi, Naude a obtenu une note de 76,37 pour se retrouver à nouveau sur le podium. L’argent a été octroyée au Français Perrine Laffont (78,36) alors que l’Australienne Britteny Cox a remporté les grands honneurs avec 78,57 points.