Après avoir atteint le podium lors des deux dernières coupes du monde, l’équipe canadienne de biathlon tentera de briller une fois de plus à l’occasion des Championnats du monde qui débuteront le 9 février à Hochfilzen, en Autriche.

Les représentants de l’unifolié seront d’autant plus motivés puisqu’ils entameront la compétition à un an jour pour jour des Jeux olympiques de PyeongChang.

Made it to #Hochfilzen! It is #worldchampionship time 😀 #GoCanada #biathlon #canadianstyle

A post shared by Megan Tandy (@meganetandy) on

Le Canada sera cependant privé d’un élément clé ayant grandement contribué aux récents succès du pays. Nathan Smith a été tenu à l’écart pour la grande majorité de la saison en raison d’un virus engendré par la fatigue et d’un manque d’énergie. En 2015, il est devenu le premier biathlète canadien a remporté une médaille aux Championnats du monde. Un an plus tard à Oslo, en Norvège, Smith et ses coéquipiers Christian Gow, Scott Gow et Brendan Green se sont emparés du bronze au relais masculin 4 x 7,5 km.

Le relais masculin canadien 4 x 7,5 km sur le podium après avoir remporté la médaille de bronze aux Championnats du monde d'Oslo, le 12 mars 2016. (Fredrik Varfjell/NTB scanpix via AP)

Le relais masculin canadien 4 x 7,5 km sur le podium après avoir remporté la médaille de bronze aux Championnats du monde d’Oslo, le 12 mars 2016. (Fredrik Varfjell/NTB scanpix via AP)

Sans Smith, qui espère effectuer un retour le circuit à la Coupe du monde qui se déroulera à PyeongChang à la fin du mois de février, Macx Davies se joindra à Green et aux frères Gow à Hochfilzen.

Du côté des femmes, Rosanna Crawford tentera de bâtir sur ses deux courses disputées aux derniers Championnats du monde où elle s’est classée dans le top-15. Crawford et ses compatriotes Megan Tandy, Emma Lunder et Julia Ransom sont sur la bonne voie en vue des Mondiaux après avoir pris la dixième position au relais 4 x 6 km le mois dernier à la Coupe du monde de Ruhpolding, en Allemagne.