Biographie :

Nathan Smith a écrit une page d’histoire aux Championnats du monde de 2015 quand il est devenu le premier biathlonien canadien à remporter une médaille aux Championnats du monde, l’argent au sprint 10 km. Plus tard au cours de cette saison, il est devenu le deuxième Canadien à grimper sur un podium de la Coupe du monde en remportant l’or à la poursuite 12,5 km. En 2016, il a écrit d’autres pages d’histoire avec Brendan Green, Christian Gow et Scott Gow quand ils ont gagné le bronze au relais 4×7,5 km, ce qui allait être la toute première médaille de relais du Canada aux Championnats du monde de biathlon. Mais Nathan a vécu une saison difficile en 2016-2017.

Après la première épreuve de la Coupe du monde de la saison, en Suède, il n’avait pas beaucoup d’énergie et on lui a diagnostiqué le cytomégalovirus. Il a passé tout son hiver à la maison, à s’entraîner légèrement, et en mars, il avait suffisamment de force pour reprendre la compétition à l’épreuve de la Coupe du monde qui servait aussi d’épreuve test olympique.

Nathan a fait ses débuts internationaux quand il a représenté le Canada aux Championnats du monde juniors de 2002. Trois années plus tard, il montait sur le podium, ayant mérité la médaille de bronze au relais 4×7,5 km. Jugé comme peu susceptible de faire partie de l’équipe olympique de 2014, il a décidé de se pousser davantage à l’entraînement en pensant que cela jouerait en sa faveur ou le ferait tomber. Il s’est qualifié pour Sotchi 2014 où il a aidé l’équipe masculine du relais à se classer en 7e position, un record olympique pour le Canada, et est arrivé à égalité avec le record olympique du Canada à la poursuite 12,5 km.

À propos de Nathan

Débuts : Il a commencé à concourir en biathlon l’âge de 10 ans. Il était un fondeur avec le club Foothills Nordic, mais le club offrait aussi un programme de biathlon qu’il trouvait plus passionnant. Il se souvient d’avoir regardé les Jeux olympiques durant les années 1990, et il croyait que les athlètes tiraient sur les ampoules électriques, car il n’avait aucune idée de ce qu’était le biathlon. Au‑delà du biathlon : Lors de ses voyages, il visionne des émissions en rafale la télévision. Au cours de l’entre-saison, il aime faire de la menuiserie et construire des choses dans son garage. Il étudie afin d’obtenir un diplôme en sciences environnementales à l’Université de Calgary et l’Université Athabasca. Il possède des paires de chaussettes favorites qui lui donnent de la vitesse, selon lui. Son modèle est Ole Einar Bjorndalen, un biathlonien médaillé olympique à 13 reprises qui est toujours concentré sur la tâche à exécuter et qui cherche à toujours améliorer ses performances.