L’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste a dominé la plus haute marche du podium samedi, remportant trois des quatre finales présentées dans le cadre de la Coupe du monde de Dresden.

Kim Boutin a été la première à s’imposer au 1500 m devant la Néerlandaise Rianne de Vries et la Britanique Charlotte Gilmartin. La performance de Boutin lui a permis de savourer sa première médaille d’or individuelle sur le circuit de la Coupe du monde. Avant de triompher samedi, son meilleur résultat datait de l’an dernier alors qu’elle avait pris le deuxième rang à cette même épreuve à Montréal.

« Mon entraîneur et moi avons beaucoup travaillé sur de nouvelles choses. Tout au long de ma course, c’est ce que j’ai essayé de faire, notamment des stratégies différentes qui m’ont donné une belle fin de course, a indiqué Kim Boutin dans un communiqué de Patinage de vitesse Canada. Je voulais me retrouver dans le top quatre lorsqu’il restait six tours à faire. Faire des dépassements petit peu à petit peu et me retrouver en première place à la fin, c’était l’objectif. »

Charles Hamelin célèbre sa victoire au 1500 m à la Coupe du monde de courte piste à Dresden, en Allemagne, le 4 février 2017. (AP Photo/Jens Meyer)

Charles Hamelin célèbre sa victoire au 1500 m à la Coupe du monde de courte piste de Dresden, en Allemagne, le 4 février 2017. (AP Photo/Jens Meyer)

L’athlète de 22 ans revendique désormais deux médailles individuelles cette saison après avoir décroché le bronze, toujours sur 1500 m, à la mi-décembre à l’occasion de l’épreuve-test en vue des Jeux de PyeongChang.

Les hommes ont ensuite enchaîné avec la présentation de l’autre finale 1500 m. Le Canada avait deux représentants parmi les six finalistes. À l’issue de la course, c’est Charles Hamelin qui s’est imposé pour enlever les grands honneurs et récolter sa deuxième médaille d’or de la saison, lui qui avait triomphé sur 1000 m en Corée du Sud.

« C’est ma troisième médaille d’or dans mes trois dernières finales ici à Dresden. C’est une destination de choix pour moi! », a déclaré Hamelin.

Valérie Maltais (3e) félicite Marianne St-Gelais pour sa victoire au 1000 m féminin à la Coupe du monde de courte piste de Dresden, en Allemagne, le 4 février 2017.

Valérie Maltais (3e) félicite Marianne St-Gelais pour sa victoire au 1000 m féminin à la Coupe du monde de courte piste de Dresden, en Allemagne, le 4 février 2017.

À l’issue de la course suivante, Marianne St-Gelais et Valérie Maltais se sont partagé le podium de l’épreuve 1000 m chez les femmes. St-Gelais a mis la main sur l’or pour la deuxième fois de la saison en plus de récolter une septième médaille individuelle. Maltais s’est emparé du bronze à moins d’un dixième de seconde derrière la Néerlandaise Suzanne Schulting.

D’autres courses se tiendront dimanche avec la présentation d’épreuves sur 500m, d’un deuxième 1500 m et des finales aux relais.