Lors de leur premier test sur la glace des prochains Jeux olympiques, l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste a amorcé la Coupe du monde en Corée du Sud en remportant cinq médailles.

Marianne St-Gelais et Kim Boutin ont décroché respectivement l’argent et le bronze au 1500 m. Pascal Dion et Patrick Duffy ont pour leur part répété l’exploit sur 1000 m alors que Marie-Ève Drolet s’est emparée du bronze à la même épreuve chez les femmes.

À LIRE : Calendrier des épreuves tests de PyeongChang 2018

Pour Boutin, il s’agit de sa première médaille individuelle depuis la première Coupe du monde de 2015 et un beau cadeau d’anniversaire, elle qui a célébré ses 22 ans vendredi.

« Cette course-là m’a redonné un peu de confiance car c’est ma première médaille depuis que j’avais arrêté la saison dernière, a-t-elle déclaré. D’être sur le podium avec Marianne, ça m’a ramené des souvenirs. On a bien coursé et je suis contente. »

Samedi, Pascal Dion est monté sur son premier podium d’une épreuve individuelle en carrière alors que Duffy y a mis pied pour la première fois depuis février 2015. Nurbergen Zhumagaziyev du Kazakhstan s’est emparé de l’or au 1000 m après avoir soutiré la position de tête à Dion avec trois tours à faire.

« La journée de vendredi avait vraiment été exceptionnelle pour moi car j’avais été au top dans toutes mes courses, a analysé Dion. Et en finale aujourd’hui, je n’ai eu que du plaisir à courser et tout a bien adonné. Je me suis bien positionné et j’ai bien coursé. Je pense que c’est une de mes meilleures courses à vie. C’est aussi vraiment l’fun d’avoir partagé un podium avec un autre Canadien! »

« Cette médaille de bronze à ma deuxième Coupe du monde de la saison est vraiment une surprise, a indiqué Duffy. Lors des trois derniers tours, j’avais trois Sud-Coréens en arrière de moi. C’est pas facile de jouer défensif comme ça! Une troisième place, c’est super bon! Ça me donne confiance pour le reste de la saison. »

Marie-Ève Drolet (gauche) en compagnie de sa fille, Zoey Crysler, et de son époux, Corey Crysler, à la Coupe du monde de patinage de vitesse ISU à Calgary, le 4 novembre 2016. La presse canadienne / Jeff McIntosh

Marie-Ève Drolet (gauche) en compagnie de sa fille, Zoey Crysler, et de son époux, Corey Crysler, à la Coupe du monde de patinage de vitesse ISU à Calgary, le 4 novembre 2016. La presse canadienne / Jeff McIntosh

La médaille remportée par Drolet est sa deuxième de la saison, elle qui effectue un retour à la compétition après une pause de deux ans. Elle a conclu la course derrière la Britannique Elise Christie et la Sud-Coréenne Min Jeong Choi.

« C’est le premier 1000 m que je fais cette saison en Coupe du monde, donc ça m’a certainement donné de la confiance, a expliqué Marie-Ève Drolet. Mon objectif sur cette distance était de faire un top huit. C’est pleinement accompli! Je suis très satisfaite et j’ai hâte de faire mon autre course dimanche. »

La compétition se conclura dimanche avec la présentation du 500 m et de la deuxième épreuve sur 1000 m. Les relais masculin et féminin sauteront également sur la glace pour prendre part aux finales A.