À l’issue des derniers matchs de la phase de groupes qui étaient disputés jeudi sur la plage de Copacabana, trois équipes canadiennes ont atteint les huitièmes de finale du tournoi olympique de volleyball de plage.

Sarah Pavan et Heather Bansley, cinquièmes au monde, ont conclu les préliminaires avec une fiche parfaite de trois victoires dans le groupe E.

Les Canadiennes Heather Bansley et Sarah Pavan ont été impériales dans la phase de groupes.

Les Canadiennes Heather Bansley et Sarah Pavan ont été impériales dans la phase de groupes.

À leur dernier match, elles ont vaincu les Allemandes Karla Borger et Britta Buthe, neuvièmes au classement mondial, en deux manches de 21-19 et 21-15.

Pavan et Bansley terminent donc en tête de leur groupe sans même avoir échappé une manche. Elles seront parmi les favorites du tableau à élimination directe dont les matchs commenceront vendredi.

L’autre duo féminin canadien a également franchi avec succès la phase de groupes. Jamie Broder et Kristina Valjas, 13es au monde, se sont départies de leurs dernières adversaires, les Égyptiennes Doaa Elghobashy et Nada Meawad, en deux manches de 21-12 et 21-16.

Kristina Valjas et Jamie Broder ont aisément remporté leur dernier match de la ronde préliminaire (COC Photo/David Jackson).

Kristina Valjas et Jamie Broder ont aisément remporté leur dernier match de la ronde préliminaire (COC Photo/David Jackson).

Avec une fiche de deux victoires et une défaite, Broder et Valjas ont conclu au deuxième rang du groupe D.

Du côté masculin, le parcours de Ben Saxton et Chaim Schalk vers les huitièmes de finale a été un peu plus compliqué.

Après avoir encaissé un revers de 21-15 et 21-18 en matinée face aux Cubains Nivaldo Nadhir Diaz Gomez et Sergio Reynaldo Gonzalez Bayard à son dernier match dans le groupe D, le tandem canadien a été repêché pour un match de barrage.

Tard en soirée, Saxton et Schalk se sont donc présentés devant les Polonais Mariusz Prudel et Grzegorz Fijalek, 14es au monde, pour le match décisif.

Ben Saxton et Chaim Schalk ont saisi leur chance face aux Polonais Mariusz Prudel et Grzegorz Fijalek.

Ben Saxton et Chaim Schalk ont saisi leur chance face aux Polonais Mariusz Prudel et Grzegorz Fijalek.

Démontrant un aplomb et une confiance qui leur avaient manqué en début de journée, les Canadiens, 16es au classement mondial, ont eu le meilleur sur les Polonais en deux manches de 21-19 et 21-18.