Toujours en préparation en vue du grand rendez-vous olympique de Rio, les hommes de Volleyball Canada refusent tout simplement de perdre. Surfant sur une séquence victorieuse depuis leur qualification officielle pour les Jeux d’été, les volleyeurs enchaînent les triomphes, si bien qu’ils n’ont toujours pas connu la défaite depuis le début de la Ligue mondiale de la FIVB.

À Saskatoon en fin de semaine dernière, les représentants de l’unifolié ont profité de leur calendrier avantageux et ont pris la mesure des Chinois et des Coréens en trois manches avant de conclure le tournoi sur une note parfaite contre le Portugal en quatre manches.

Les hommes de Volleyball Canada après leur victoire contre le Portugal, à Saskatoon. Crédit - Volleyball Canada.

Les hommes de Volleyball Canada après leur victoire contre le Portugal, à Saskatoon. Crédit – Volleyball Canada.

Le Canada trône actuellement au sommet du groupe 2 avec six victoires en autant d’occasions, ne concédant au passage que deux manches à leurs adversaires.

« Je suis content de voir l’équipe soutenir un certain niveau de jeu. On peut jouer mieux, mais on donne un coup à l’entraînement en ce moment pour Rio, alors les gars ne sont pas à 100% physiquement. Chaque jeu est un pas de plus vers Rio » confiait l’entraîneur de la formation canadienne, Glenn Hoag, dans un communiqué de Volleyball Canada après la victoire de son équipe contre le Portugal.

Présente aux Jeux olympiques d’été pour la première fois depuis Barcelone en 1992, Équipe Canada profitera d’une formation d’expérience en compétition internationale. Après avoir raté de peu une qualification olympique pour les Jeux de Londres en 2012, la formation canadienne a réussi la meilleure performance de son histoire en terminant au 7e rang lors du Championnat du monde de la FIVB en 2014, ex aequo avec les Américains.

De l’édition de 2014, l’unifolié pourra compter sur Gord Perrin, TJ Sanders, Nicholas Hoag et Gavin Schmitt, entre autres. D’ailleurs, Schmitt avait été le meilleur pointeur du Canada lors de ce parcours historique. Fred Winters, le capitaine de l’équipe nationale est le plus expérimenté du groupe avec près de 250 rencontres disputées à l’international.

Groupes volleyball masculin - Rio 2016. (Crédit - FIVB)

Groupes volleyball masculin – Rio 2016. (Crédit – FIVB)

Lors du tournoi olympique qui se tiendra du 7 au 21 août, les 12 nations seront séparées en deux groupes de six formations, et les quatre premières de chaque poule se classeront pour les phases finales. Les représentants canadiens (10e) affronteront le Brésil (1er), l’Italie (4e), les États-Unis (5e), la France (10e) et le Mexique (24e).

Les meilleurs résultats d’Équipe Canada en volleyball sont une 4e place de l’équipe masculine et la 8e place de l’équipe féminine obtenues à Los Angeles en 1984.

Lorsque les arrêts de la Ligue mondiale seront complétés, les trois premières nations du classement s’envoleront pour le Portugal afin de couronner l’équipe championne. Selon certaines conditions propres à la FIVB, une consécration pourrait mener à une promotion au sein du Groupe 1 l’an prochain, où performent à temps plein le Brésil, la Russie et les Américains, entre autres.

Équipe Canada jouera ses trois derniers matchs dans l’ordre contre Cuba, le Portugal et la Finlande lors du dernier arrêt de la Ligue mondiale à Tampere, en sol finlandais, du 1er au 3 juillet.