Eric Mitchell est le jeune ambassadeur d’Équipe Canada aux Jeux olympiques de la jeunesse de 2016 à Lillehammer. Suivez son aventure sur le blogue des JOJ. 

10 mars 2016

À Lillehammer, ville hôte des Jeux olympiques de la jeunesse, la flamme olympique est éteinte, mais ici à Calgary, elle brille toujours dans le cœur des athlètes d’Équipe Canada.YOGBLOG_LauraVargas_March9

Taylor Rooke, Katherine Hogan, Martha Niziolek, Laura Vargas et Gillian Gowling se sont rendues à l’Académie Delta West dans le but de faire part de l’esprit des Jeux olympiques de la jeunesse et des valeurs olympiques que sont l’excellence, l’amitié et le respect. Pour aider à saisir le moment, Nathaniel Mah, jeune olympien à Innsbruck 2012, a aussi été en mesure de faire part de son propre récit tout en faisant étalage de ses compétences comme photographe. J’ai été très chanceux d’aider à animer la conversation tout en racontant aussi certains de mes souvenirs préférés.YOGBLOG_EricMitchell_March9

À Lillehammer, Gillian a participé à la Session jeunesse du CIO et a eu l’occasion de s’entretenir avec M. Thomas Bach, président du CIO. Elle lui a demandé ce qu’elle pouvait faire pour que les JOJ restent bien vivants après son retour à la maison. Il l’a encouragée à raconter son récit à des élèves et c’est effectivement ce qu’elle a fait. On a demandé à Gillian de nous parler de son expérience aux JOJ, et voici ce qu’elle a dit : « Concourir en compagnie des meilleurs jeunes athlètes du monde a été très difficile du point de vue physique, mais de repousser mes propres limites, le plus loin possible, a été des plus enrichissant ». Et de voir les jeunes élèves demander à la biathlète ce qui l’a motivée à s’entraîner d’arrache-pied tous les jours a aussi été très inspirant.YOGBLOG_EricMitchell_March9_School

Les trois bobeuses et la seule athlète de skeleton ont ébloui les élèves quand elles ont parlé de la frénésie et de la terreur qu’elles ont ressenties la première fois qu’elles ont dévalé la piste. Mis à part les souvenirs de la course en soi, les jeunes femmes ont raconté qu’elles avaient tissé des liens d’amitié tout au cours des Jeux et qu’elles en revenaient des souvenirs plein la tête. Une élève de troisième année a eu de la difficulté à contenir son enthousiasme et s’est écrié « GÉNIAL, je veux me faire des amis partout dans le monde! ».YOGBLOG_Delta_Eric

Enfin, il a été très gratifiant pour moi de parler de l’importance de l’acceptation dans le sport. Les élèves ont été très réceptifs au message d’inclusion du programme #UneÉquipe, et j’ai été très inspiré que tant d’athlètes des JOJ m’aient aidé à raconter mon récit à savoir pourquoi l’acceptation et le respect sont si importants. Les valeurs de l’olympisme, c’est-à-dire l’excellence, l’amitié et le respect, ont fait leur chemin dans la tête des élèves de l’Académie Delta West, et Équipe Canada peut être fière des jeunes olympiens qui l’aident à répandre l’esprit des Jeux olympiques de la jeunesse, ici, à domicile.

20 février 2016

Difficile de croire que le rideau se referme déjà sur le grand spectacle de Lillehammer. Il semble qu’hier, notre extraordinaire équipe défilait à la cérémonie d’ouverture et que nous étions éblouis par les feux d’artifice.

Good Night Lillehammer ✌#iLoveYOG

A post shared by Eric D Mitchell (@ericjumper) on

Ce n’est qu’une fois les Jeux commencés que nous avons pu absorber pour vrai la puissance du Mouvement olympique en participant aux compétitions, en apprenant et en partageant. Tous nos jeunes olympiens ont représenté le Canada avec passion et aplomb! À chaque moment de ces Jeux, j’étais fier d’enfiler mon manteau rouge pour me promener dans le village ou encourager notre équipe sur les sites.

À l’extérieur des sites de compétition, j’ai été ému par tout le travail accompli par les jeunes. Les Jeux olympiques de la jeunesse ont été créés par, avec et pour les jeunes, et ils témoignent de ce qu’il est possible d’accomplir quand la prochaine génération est aux commandes.

J’ai eu la chance de discuter de leur vision de l’avenir avec des dignitaires et des personnes haut placées ici en Norvège. Tous étaient d’accord que la prochaine génération doit rester passionnée et impliquée.

Je ne remercierai jamais assez le COC et le CIO pour cette occasion incomparable de voir les valeurs olympiques prendre vie avec ces extraordinaires jeunes athlètes. Après la finale du tournoi de curling, j’ai eu la chance de parler à nos joueurs. Mary m’a dit, « ce sera impossible de battre un moment comme ça cette année.

» Son commentaire m’a fait réfléchir, parce que j’ai ressenti exactement la même chose après les Jeux de Vancouver. Je sais que ce n’est qu’un début et que ces jeunes sont destinés à de grandes choses parce qu’ils incarnent à merveille les valeurs dont nous avons besoin dans nos communautés et partout dans le monde.

Le sport au programme aujourd’hui : encourager notre équipe!

L’équipe de hockey sur glace au complet s’est rendue au centre de glisse pour encourager Parker Reid qui participait à l’épreuve masculine de monobob! Une première dans l’histoire olympique.

L’expérience a été particulièrement spéciale grâce aux extraordinaires élèves de l’école secondaire St. Andrew. Nous avons utilisé les drapeaux signés par les élèves au début février pour encourager Parker.

La découverte de nouveaux sports est au cœur de la philosophie des Jeux olympiques de la jeunesse, et la plupart des sites donnaient la possibilité de faire l’essai d’un sport. Le centre de glisse n’y faisait pas exception! Guidés par Brooke, notre médaillée d’or en luge, l’équipe de hockey et moi, nous nous sommes relayés pour glisser sur la piste naturelle. Juste pour pouvoir dire que nous avions fait de la luge, évidemment.

En soirée, les fondeurs Annika Richardson, Levi Nadlersmith et moi avons été faire un tour au stade d’escalade pour tenter notre chance sur la paroi. C’était super de voir des athlètes de partout dans le monde sortir de leur zone de confort pour découvrir un nouveau sport.

Du côté des résultats, nos danseurs sur glace ont mis la main sur une médaille de bronze des Jeux olympiques de la jeunesse lors de l’épreuve de patinage artistique CNO mixte à Hamar en Norvège.

Faisant équipe avec des patineurs de la Lettonie, de la Hongrie et de la Chine, Marjorie Lajoie et son partenaire Zachary Lagha ont terminé troisièmes à l’issue du programme libre pour aider « Team Discovery » à prendre le troisième rang de l’épreuve.

Il y a d’autres médailles au programme demain! Notre équipe masculine de hockey sur glace joue pour la médaille d’or, Tyler Tardi est en lice en demi-finale de curling en double CNO mixte, et nos biathloniens sont en piste pour la dernière course des Jeux, le relais mixte.

19 février 2016

Il ne reste que quelques jours aux Jeux de Lillehammer, mais il reste encore quelques sports en compétition!

Hier, trois de nos patineurs artistiques et un de nos planchistes ont eu droit à un cours de curling de la part de notre équipe médaillée d’or. Je peux vous dire que nous avons vite découvert que le curling, c’est difficile, mais aussi à quel point Mary, Karlee, Tyler et Sterling ont du talent! Nous avons eu beaucoup de plaisir et les parents de nos athlètes n’ont pas manqué d’encourager nos curleurs en herbe et nos experts (ou de rire avec nous).

YOG_Rec Curlers

Le moment était bien choisi parce qu’après notre match amical, nous nous sommes transportés au pavillon Kristins où nous avons formé une marée rouge pour encourager nos hockeyeurs qui l’ont emporté haut la main contre les hôtes norvégiens.

Best fans in the house for @TeamCanada #iLoveYOG

A post shared by Eric D Mitchell (@ericjumper) on

Le nombre imposant de drapeaux canadiens nous a fait ressentir une grosse vague de fierté. Même si les partisans de la Norvège étaient bien plus nombreux dans les gradins, nous n’avons pas ménagé nos applaudissements!

Aujourd’hui, j’ai eu la chance de voir Baily McDonald à l’œuvre lors de l’épreuve féminine de slopestyle en surf des neiges ainsi que nos deux skieurs alpins, Justin Alkier et Ryan Moffat, survoler le parcours de slalom.

Être sur les pentes a fait remonter beaucoup de souvenirs en moi, et j’avais le sentiment d’être moi-même en compétition! Il n’y a rien de mieux qu’encourager le Canada, et comme il ne reste que quelques jours, je vais m’assurer que les gradins soient pleins à craquer. Tout le monde saura qu’Équipe Canada est là!

17 février 2016

Ce matin, j’ai eu une médaille d’or de curling pour déjeuner et c’était dé-li-cieux!!

Depuis le premier jour des Jeux, j’ai eu un immense plaisir à encourager nos joueurs de curling et c’était extrêmement gratifiant de les voir remporter la médaille d’or! Grâce aux parents, j’en ai appris énormément sur le jeu et surtout, sur la bonne façon d’encourager notre équipe!

YOGBLOG_Curling

Après avoir vu notre équipe gagner l’or, nous étions gonflés à bloc! Avec Audrey, Zoe, Reece et Matt, nous sommes descendus sur la glace pour essayer le curling. C’est plus difficile que ça en a l’air! =)

Après quelques manches, nous avons changé de patinoire pour jouer un peu au hockey. Nous avons passé une très belle journée.

YOGBLOG_Hockey1

Dans l’après-midi, toutes les fédérations internationales ont organisé des activités pour leurs athlètes. C’était une excellente occasion de rencontrer les jeunes des autres pays. D’après ce que j’ai entendu, on a découvert les talents d’acteur d’Alexis Gravel, un de nos gardiens de but, pendant les activités faisant la promotion du programme de sécurité des joueurs et de l’intégrité des joueurs de l’IIHF.

16 février 2016

La journée d’aujourd’hui était très spéciale parce que j’ai eu l’occasion de discuter d’un sujet qui me tient à cœur. Le prince héritier de Norvège, Haakon Magnus, m’a invité à parler d’inclusivité LGBTQ au sein de la communauté sportive avec les athlètes, les entraîneurs et les officiels présents aux Jeux olympiques de la jeunesse. Plus particulièrement, j’ai eu la chance de présenter l’initiative Une équipe du COC.

dignityinsport3

Pendant mon passage dans l’équipe nationale, j’ai eu l’occasion de faire le tour du monde avec mon équipe, et nous passions souvent plusieurs mois ensemble sur la route. Les autres gars étaient comme des frères et nous avions le même objectif en tête : être le meilleur.

received_10208521695222908

Ce que mes coéquipiers ne savaient pas à l’époque, c’est que je suis gai. C’était donc facile de lancer des insultes homophobes durant l’entraînement et les compétitions, et ces commentaires m’ont marqué. Ce n’était pas un environnement inclusif et pour moi, c’était difficile de donner le meilleur de moi-même en compétition. J’imagine que de nombreux jeunes abandonnent le sport parce qu’ils ne se sentent pas à l’aise d’être eux-mêmes.

Pour moi, la dignité dans le sport est le respect de chaque personne pour qu’elle soit libre d’être véritablement elle-même. Le pays d’où nous venons, les langues que nous parlons et la personne que nous choisissons d’aimer n’ont aucune importance, parce que nous faisons de la compétition par amour du sport. Je suis très chanceux de pouvoir partager mon histoire en aussi bonne compagnie aux Jeux olympiques de la jeunesse, et je remercie tous ceux qui se sont joints à nous et qui ont partagé leur histoire avec moi par la suite!!

15 février 2016

J’ai passé l’essentiel de la journée dans la zone Apprendre et partager de la salle Håkons.

Tous les jours des Jeux olympiques de la jeunesse, les différentes activités sont mises à jour et remplacées pour que les athlètes puissent tirer le maximum de l’expérience éducative et culturelle du volet Apprendre et partager. Équipe Canada en a profité pour mettre les nouvelles activités à l’épreuve! Le bobeur Parker Reid a eu la chance de tester ses qualités de pilote lors de l’atelier d’entraînement mental. Il était étonné, et ravi, de voir qu’il peut appliquer celles-ci à sa concentration. Une concentration intense est d’ailleurs l’une des principales qualités d’un bon pilote de bobsleigh!

Nous avons eu droit à un après-midi très intéressant. L’ambassadeur du Canada en Norvège s’est joint à moi et à d’autres délégués de l’équipe canadienne!

L’ambassadeur a participé à plusieurs activités avec nous. Nous avons fait l’expérience des activités du centre Apprendre et partager, assisté au match de hockey Canada-Finlande (le Canada a gagné 5-1) et visité le Village. Nous partageons la même vision du rôle du sport dans le rapprochement des cultures. Il nous a même fait la démonstration de ses talents en saut à ski. Pas mal du tout!

Entre les activités Apprendre et partager, je n’ai pas manqué d’aller encourager tous nos athlètes, dont deux ont gagné une médaille d’OR!

Félicitations à Brooke et à Reece!

Canada strikes gold today!! #iLoveYOG #lillehammer2016 #TeamCanada

A post shared by Eric D Mitchell (@ericjumper) on

14 février 2016

La troisième journée des Jeux olympiques de la jeunesse de 2016 à Lillehammer a bien commencé pour l’équipe canadienne!

Congrats on winning bronze @reid_watts !!! We were all cheering for you! #iLoveYOG #teamcanada

A post shared by Eric D Mitchell (@ericjumper) on

Ce matin, j’ai assisté à l’épreuve individuelle masculine de luge en compagnie de la présidente du COC, Tricia Smith. Reid Watts, un lugeur canadien très prometteur, participait à l’épreuve. Nous nous sommes tout d’abord promenés le long de la piste en explorant le centre des sports de glisse olympique de Lillehammer avant de nous installer dans le virage 13 pour ne rien manquer de l’action. C’était excitant de regarder les jeunes athlètes glisser à toute allure. On comprend vite pourquoi on a baptisé la luge « le sport sur glace le plus rapide! »

Le Canadien Reid Watts pendant l’épreuve du simple hommes en luge au centre des sports de glisse de Lillehammer lors des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver à Lillehammer, en Norvège, le 14 février 2016. Photo : Thomas Lovelock pour YIS/CIO. Image fournie par YIS/CIO.

Le Canadien Reid Watts pendant l’épreuve du simple hommes en luge au centre des sports de glisse de Lillehammer lors des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver à Lillehammer, en Norvège, le 14 février 2016. Photo : Thomas Lovelock pour YIS/CIO. Image fournie par YIS/CIO.

À l’issue de la première descente, Reid occupait la cinquième place. Les attentes étaient élevées et nous étions très nerveux en attendant le début de la dernière manche. Nous nous sommes inquiétés pour rien parce que Reid a réussi le deuxième meilleur temps de la dernière descente! Il a terminé la compétition avec un temps cumulatif de 1:35.994 et la médaille de bronze! C’était génial de voir les parents de Reid célébrer sa victoire dans les estrades.

La famille Watts et d’autres partisans d’Équipe Canada encouragent Reid Watts au centre des sports de glisse de Lillehammer

La famille Watts et d’autres partisans d’Équipe Canada encouragent Reid Watts au centre des sports de glisse de Lillehammer

Sur une autre note, Thomas Bach, le président du CIO, était présent pour la remise des médailles de l’épreuve du simple hommes en luge. Félicitations, Reid! Le Canada est très fier de toi!

Médaillés de l’épreuve du simple hommes en luge : l’Autrichien Bastian Schulte (or), l’Allemand Paul-Lukas Heider et le Canadien Reid Watts (bronze). Photo : Josef Benoni Ness Tveit / Lillehammer 2016

Médaillés de l’épreuve du simple hommes en luge : l’Autrichien Bastian Schulte (or), l’Allemand Paul-Lukas Heider et le Canadien Reid Watts (bronze). Photo : Josef Benoni Ness Tveit / Lillehammer 2016

En soirée, j’ai eu droit à une visite spéciale au festival culturel Sjoggfest avec Thomas Bach. La double médaillée olympique Yuna Kim était aussi de la partie.

En grande discussion avec le président du Comité international olympique, Thomas Bach, au festival Sjoggfest.

En grande discussion avec le président du Comité international olympique, Thomas Bach, au festival Sjoggfest.

Ensemble, nous avons admiré les prodigieuses sculptures de glace disséminées dans le parc Sjogg. Toutes les sculptures sont l’œuvre de jeunes Norvégiens! C’est fantastique de voir à quel point les Norvégiens ont à cœur l’esprit olympique et les Jeux olympiques de la jeunesse de 2016.

13 février 2016

La flamme olympique brûle et les compétitions sont commencées à Lillehammer!

Nous attendions ce moment depuis des jours (et même des mois) et c’est fantastique de voir enfin nos athlètes à l’œuvre sur la patinoire, les pentes ou les pistes. J’ai commencé la journée à Hafjell, le site de ski alpin, pour voir Ali Nullmeyer et Amelia Smart survoler le parcours de super‑G.

YOG2016_Amelia Smart

La skieuse Amelia Smart pendant le super‑G féminin lors des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver à Lillehammer en Norvège, le 13 février 2016. Photo : Simon Bruty pour le YIS et le CIO

C’était la première fois que je mettais les pieds à Hafjell et j’espère que ce ne sera pas la dernière. La vue est superbe!

Isabelle Charest, Eric Mitchell et Équipe Canada au pied des pentes olympiques de Hafjell.

Isabelle Charest, Eric Mitchell et Équipe Canada au pied des pentes olympiques de Hafjell.

Passons à l’épreuve suivante! C’est en excellente compagnie que j’ai encouragé notre équipe de curling qui jouait son premier match de poule contre l’équipe britannique. La présidente du Comité olympique canadien Tricia Smith, Isabelle Charest et moi nous sommes bien amusés dans les gradins, et Équipe Canada a remporté une victoire serrée.

J’ai passé la fin de l’après-midi sur le bout de mon siège. Notre équipe masculine de hockey sur glace affrontait la Russie en ouverture du tournoi. Équipe Canada a connu des débuts difficiles en tirant de l’arrière 2-0 après la première période.

Le Canada a repris les devants en deuxième et en troisième période avant de s’incliner 4-3. Même si le pointage final n’était pas à leur avantage, les gars ont eu énormément de cœur au ventre et l’aréna était plein à craquer. Plus de 1 700 spectateurs étaient au rendez-vous.

La journée s’est terminée par le premier coin des entraîneurs du CIO, où on a discuté de l’importance de l’organisation motrice et de la mémoire musculaire pour les athlètes.

Même si nous sommes ici pour participer aux compétitions, apprendre et partager, aujourd’hui, nous avons bien profité des compétitions!

12 février 2016

Soyez indulgents envers moi, parce que les mots ne sont pas suffisants pour résumer mon expérience de la soirée.

J’ai eu le grand privilège de défiler pour la deuxième fois de ma vie lors d’une cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques. Notre pays a de quoi être fier d’Équipe Canada, avec à sa tête notre fantastique chef de mission Isabelle Charest. Avant le début du défilé des athlètes, Isabelle nous a raconté une histoire émouvante qui a résonné dans le cœur de toute notre équipe. JOJ2016_OC_EMBlogue

Marcher avec un aussi grand nombre d’athlètes surexcités a fait renaître en moi des émotions que je n’avais pas ressenties depuis six ans. Toute la fierté qui m’avait envahi lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Vancouver m’est revenue au moment de mon entrée dans le stade des tremplins de Lysgårds.  TeamOpening Ceremonies

Je suis encore une fois inspiré par les Jeux olympiques et je compte me servir de cette inspiration pour qu’Équipe Canada reparte avec la même passion que moi pour les valeurs olympiques.

11 février 2016

Quelle belle journée!

Aujourd’hui, les jeunes ambassadeurs des autres équipes et moi avons eu le privilège de passer la matinée avec le président du CIO, Thomas Bach. Nous avons eu une discussion passionnante sur les mesures prises par le CIO pour agir sur l’actuelle crise des réfugiés. Nous en avons profité pour prendre une photo de groupe! =)

En après-midi, nous avons continué à accueillir les athlètes à Lillehammer. Notre équipe était bien représentée et nous avons eu beaucoup de plaisir! Nous sommes fin prêts pour la cérémonie d’ouverture demain!

Ben et Matt ont fait la démonstration de leur talent de danseur. Ne manquez pas ça!

Have a good night! #iLoveYOG #lillehammer2016 😍💃

A post shared by Youth Olympics (@youtholympics) on

10 février 2016

Équipe Canada arrive à Lillehammer et le Village olympique de la jeunesse se remplit enfin!

Aujourd’hui, presque 60 manteaux rouges sont arrivés, et c’était emballant de voir la réaction des athlètes lorsqu’ils s’installaient dans leur chambre. L’Équipe olympique canadienne de la jeunesse est la quatrième plus grosse équipe, derrière celles de la Norvège, de la Russie et des États-Unis. L’unifolié sera très bien représenté à Lillehammer.YOG_learnandshare_1

Entre l’arrivée de deux équipes, j’ai eu la chance de passer du temps avec Evan Marineau et Mackenzie Wilson, de super skieurs acrobatiques. Nous avons passé la matinée à découvrir les activités du volet Apprendre et partager.yog_learnandshare_2

C’était vraiment cool de voir les deux skieurs et leur entraîneur Jeremy se servir de l’application Get Set qui permet d’apprendre virtuellement comment prévenir les blessures. Nous avons bien sûr pris le temps de nous amuser sur le méga trampoline!

J’ai hâte à la séance d’accueil demain!

9 février 2016

Ça y est, nous sommes arrivés!

Le 7 février a été une journée très spéciale pour moi. J’ai fait mes bagages et je me suis rendu à l’aéroport où je devais prendre un vol pour Oslo. Ça m’a rappelé la journée où j’ai pris un vol pour Vancouver lors de ma première expérience olympique, il y a six ans!

Aujourd’hui, j’ai voyagé avec notre super équipe médicale. On est chic dans notre uniforme La Baie d’Hudson et nos souliers adidas, n’est-ce pas?

Can't hardly believe it, we are in #Lillehammer2016 !!! #iLoveYOG #TeamCanada

A post shared by Eric D Mitchell (@ericjumper) on

Nous sommes arrivés hier au Village des Jeux olympiques de la jeunesse et depuis, j’ai eu le plaisir d’accueillir plusieurs membres de notre équipe. Leur enthousiasme pour les Jeux olympiques de la jeunesse est contagieux! Nous nous sommes précipités sur les activités du volet Apprendre et partager pour profiter au maximum des Jeux olympiques de la jeunesse. C’est super amusant!

7 février 2016

Toute une soirée avec les joueurs de hockey!

L’équipe canadienne de hockey des Jeux olympiques de la jeunesse s’est réunie hier à Calgary avant la traversée de l’Atlantique jusqu’en Norvège. J’ai eu la chance de discuter avec eux de leurs attentes. Ils étaient super excités, surtout lorsqu’ils ont regardé un clip du jeune ambassadeur des Jeux olympiques de la jeunesse, Mats Zuccarello.

Sur une note moins sérieuse, les joueurs ont mimé certains des autres sports en compétition aux Jeux olympiques de la jeunesse comme le curling, le surf des neiges et le biathlon. C’est beau de voir tout le monde se préparer pour des Jeux olympiques de la jeunesse du tonnerre!

Après la soirée que j’ai passée avec les joueurs, je peux vous assurer que le Canada sera très bien représenté!

C’est à mon tour de monter dans l’avion. Prochain arrêt : la Norvège!

1er février 2016

Le grand moment est enfin arrivé! Après des moins d’entraînement et de qualifications, c’est aujourd’hui que nous dévoilerons l’identité des 54 jeunes athlètes choisis pour former l’équipe canadienne des Jeux olympiques de la jeunesse.

Ils ont du talent à revendre et en participant aux compétitions, en apprenant et en partageant pendant les Jeux de 2016 à Lillehammer, ils seront une source d’inspiration pour les jeunes d’un océan à l’autre.

EricMitchell_SchoolVisit

On m’a invité à parler à un groupe de jeunes athlètes de l’école secondaire St. Andrews, à Toronto, des leçons que le sport m’a enseignées. Un paquet de souvenirs ont refait surface et j’ai parlé des outils dont je me suis servi pour exceller en sport, des amitiés que j’ai nouées en route et surtout, du respect que j’ai maintenant pour ceux qui sont différents.

Les élèves étaient tout sourire quand je leur ai remis trois drapeaux du Canada où ils ont pu écrire leur message d’encouragement pour l’équipe des Jeux olympiques de la jeunesse!

EricSchoolVisit_2

La route vers les Jeux de 2016 à Lillehammer ne fait que commencer! On se reparle vendredi pour connaître les plans de l’équipe masculine de hockey sur glace aux Jeux olympiques de la jeunesse!

Suivez Eric sur Twitter et Instagram.