SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Ce que vous avez raté le week-end dernier

Ce que vous avez raté le week-end dernier

Par Callum Ng

Les patineurs artistiques ramènent des médailles de Moscou

La finale du Grand prix ISU a pris d’assaut Moscou et quatre Canadiens ont fait la preuve qu’ils étaient à l’aise sur la glace russe.

La première des deux médailles de la Coupe Rostelecom est revenue à Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovitch, de Waterloo, qui ont décroché le bronze dans l’épreuve en couple.

Our first Rostelecom Cup. We loved Moscow. ❤️

A photo posted by Kirsten Moore-Towers (@kirsten_mt) on

Les danseurs Kaitlyn Weaver et Andrew Poje ont ensuite obtenu la médaille d’argent grâce à un solide programme libre qui leur a permis de se classer derrière les Russes Ekaterina Bobrova et Dmitri Soloviev. Si ce n’était pas de quelques occasions techniques ratées au programme court, Weaver et Poje auraient pu terminer au sommet du podium.

La prochaine étape dans leur préparation en vue des Jeux de Sotchi est la finale du Grand prix ISU à Fukuoka au Japon. La compétition commence à la fin de la semaine prochaine, du 5 au 8 décembre.

Le Canada aura alors cinq épreuves à regarder parce que les patineurs Patrick Chan, Tessa Virtue et Scott Moir, Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovitch et Meagan Duhamel et Eric Radford seront de la partie.

Des lugeurs en argent

L’équipe composée d’Alex Gough, de Sam Edney et de la paire Tristan Walker et Justin Snith ont fait un malheur sur la piste d’Igls en Autriche pour décrocher la médaille d’argent du relais dimanche.

Ils ont arrêté le chronomètre à 2:12.172, derrière les Allemands vainqueurs (2:11.798) et devant les Italiens (2:12.266).

« Nous sommes très heureux de notre médaille d’argent. C’est une belle façon de commencer une année olympique. Nous savons que nous sommes capables de nous améliorer chaque semaine jusqu’à la grande course, notre objectif, en février, » confie Sam Edney, vétéran de l’équipe nationale dont il fait partie depuis 11 ans

Au cas où vous ne le saviez pas, le relais est composé d’une lugeuse, d’un lugeur et d’un biplace qui effectuent leur descente à tour de rôle. On additionne ensuite les temps. À la fin du parcours, les athlètes doivent frapper un coussin pour ouvrir le portillon de départ et permettre à la prochaine luge de s’élancer. Vraiment cool! Ils donnent un coup de poing au coussin! Rater le coussin a évidemment des conséquences désastreuses.

Pour la prochaine étape, les Canadiens se rendent chez les vainqueurs allemands à Winterberg.

Par Callum Ng

Rédacteur et homme des médias. Rédacteur principal et producteur pour Olympique.ca. Rêveur, réalisateur et conteur. Découvrez ce qui vous passionne.

Identification Olympique

Sondage

Championnat mondial junior 2015Tous les éléments

Mondial de hockey junior: en souvenir de l’équipe étoile de 2005

Top 2014Tous les éléments

Top 2014: L’envers de la médaille
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 82 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.