L’édition 2013 du Championnat mondial de hockey féminin de l’IIHF s’est résumée à l’histoire de deux équipes. Les Canadiennes et les Américaines ont prouvé qu’elles jouaient à un niveau supérieur.

Il a donc semblé tout indiqué qu’elles s’affrontent à l’occasion du match final du tournoi, et ce pour la 15e fois consécutive. Le Canada n’a pas remporté son 11e titre mondial à Ottawa (Ontario), puisqu’il a perdu par la marque très serrée de 3-2.

« Je crois bien que ce qui me vient tout de suite à l’esprit est que nous n’avons pas eu suffisamment de chances de marquer ni de lancer la rondelle dans le filet », a déclaré Jayna Hefford, de Kingston (Ontario). « Shannon Szabados a très bien joué devant le filet, mais 16 lancers, ce n’est pas assez pour remporter une partie comme celle-ci. »

La partie a bien débuté pour le Canada en première période. L’équipe était survoltée aux débuts de la partie. Le premier but a été marqué à 9 minutes 50 secondes par la joueuse de défense Courtney Birchard, de Mississauga (Ontario). Il s’agissait de son premier but du tournoi.

Photo : Phil MacCallumElle a marqué depuis la pointe avec l’aide de Caroline Ouellette, de Montréal (Québec), et de Marie-Philip Poulin, de Beauceville (Québec).

En deuxième période, les Américaines ont accéléré le rythme. Brianna Decker a marqué un but égalisateur grâce à l’aide de Kendall Coyne qui l’a préparée pour un lancer frappé à la suite duquel la rondelle a déjoué Shannon Szabados, d’Edmonton (Alberta), à tout juste trois minutes après le début de la période.

Des pénalités consécutives attribuées à Rebecca Johnston, de Sudbury (Ontario), et Hayley Wickenheiser, de Shaunavon (Saskatchewan), ont donné un double avantage numérique aux Américaines, avantage dont a profité Megan Bozek pour marquer un but et donner l’avance à nos voisines du Sud à 14 minutes 26 secondes. Les mentions d’assistance sont revenues à Kendall Coyne et Anne Schleper.

Après trois minutes 24 secondes, les Canadiennes ont égalé la marque en avantage numérique grâce à un but de Caroline Ouellette. Marie-Philip Poulin et Catherine Ward, de Montréal (Québec), ont toutes les deux mérité la mention d’assistance pour ce but égalisateur.

Le but gagnant a été marqué en troisième période par la joueuse de la partie, Amanda Kessel, grâce à l’aide de Gigi Marvin et de Jessie Vetter.

Jessie Vetter a effectué 14 arrêts au but pour les Américaines tandis que du côté des Canadiennes, Shannon Szabados en a réussi 27.

Marie-Philip Poulin a été choisie meilleure joueuse d’avant du tournoi.