Résumé des Jeux :

Jeux de la IIIe Olympiade

À l’origine, c’est Chicago qui devait accueillir les Jeux olympiques de 1904, mais Saint-Louis avait déjà prévu une Exposition universelle pour souligner le centenaire de l’achat de la Louisiane à la France. Lorsque les organisateurs de l’Exposition menacèrent de présenter eux aussi un tournoi sportif international, le CIO décida de déménager les Jeux olympiques à Saint-Louis. Les organisateurs répétèrent les erreurs de 1900, et les compétitions olympiques, étalées sur quatre mois et demi, se perdirent dans le chaos de l’Exposition universelle. Seule la moitié des pays représentés quatre ans auparavant étaient présents, et une foule d’épreuves ne mettait en compétition que des athlètes américains.

Un des grands héritages des Jeux olympiques de 1904 est l’attribution de médailles d’or, d’argent et de bronze aux premières, deuxièmes et troisièmes places. Ce sont aussi les premiers Jeux olympiques auxquels ont participé des athlètes africains. La délégation canadienne de 43 athlètes récolta six médailles. Le policier montréalais Étienne Desmarteau a triomphé au lancer du poids de 56 lb. Il est l’un des deux seuls athlètes de l’extérieur des États-Unis à avoir mis la main sur une médaille d’or en athlétisme. Le Galt Football Club a remporté haut la main le tournoi olympique en marquant 11 buts sans en accorder aucun pour rafler la médaille d’or. Les équipes canadiennes de crosse ont réussi un doublé. Les Shamrocks de Winnipeg se sont emparés de l’or et les Mohawk Indians, du bronze. George Lyon a remporté la médaille d’or du dernier tournoi olympique de golf avant le retour du sport aux Jeux de 2016 à Rio.