Biographie :

Quand Myriam Bédard a remporté sa première médaille olympique aux Jeux d’Albertville en 1992, elle est devenue la première représentante du Canada à remporter une médaille olympique en biathlon. Quand elle a remporté deux médailles d’or aux Jeux olympiques de Lillehammer en 1994, elle est devenue la première athlète nord-américaine à remporter l’or olympique au biathlon.

Trois fois médaillée olympique, Myriam Bédard a fait ses débuts olympiques aux Jeux d’Albertville en 1992, alors que le biathlon féminin faisait son entrée dans le programme olympique. Bédard a remporté une médaille de bronze à l’épreuve individuelle du 15 km. Elle est ainsi devenue la première biathlète canadienne (ou nord-américaine) à remporter une médaille olympique. À Lillehammer en 1994, Bédard a remporté sa première médaille d’or à l’épreuve individuelle du 15 km. Cinq jours plus tard, dans la course individuelle du 7,5 km où elle était championne du monde en titre, Bédard a remporté sa deuxième médaille d’or des Jeux par 1.1 seconde, cela malgré le fait qu’elle s’est lancée sur la piste avec des skis dépareillés qui étaient fartés différemment. Jusqu’au moment où Bédard a participé aux Jeux de Nagano en 1998, elle était maintenant une maman et avait subi plusieurs blessures, si bien que son meilleur résultat a été une 17e position au relais 4 x 7,5 km.

Dans un sport dominé par les Européens, Bédard a été l’une des meilleures biathlètes que l’Amérique du Nord a produites. Membre de l’équipe nationale canadienne de biathlon de 1987 à 1998, Bédard a remporté deux titres nationaux juniors et trois titres nationaux seniors. Son premier titre majeur sur la scène internationale a été remporté à une épreuve de la Coupe du monde de 1991 et son premier titre mondial a été remporté au sprint 7,5 km des Championnats du monde de 1993 en Bulgarie. La même année, elle a ajouté une médaille d’argent au 15 km.

Bédard a participé à des compétitions de patinage artistique jusqu’à l’âge de 12 ans. Déjà douée en ski, Bédard s’est jointe à 15 ans aux Cadets royaux de l’Armée canadienne, apprenant les techniques de tir nécessaires non seulement pour le combat, mais pour le biathlon olympique. À 18 ans, elle a remporté son premier titre national junior.

Se retirant du biathlon, Bédard a brièvement tenté une carrière compétitive en patinage de vitesse. En 2004, elle était la seule femme au sein du Conseil exécutif de l’Union internationale de biathlon (IBU). Divers problèmes personnels ont suivi, incluant une arrestation pour avoir enlevé sa propre fille à Washington en janvier 2007.

Bédard a été intronisée au Panthéon des sports canadiens en 1998 (devenant la première biathlète intronisée) et au Temple de la renommée olympique du Canada en 2004. Elle a remporté les trophées Lou Marsh et Velma Springstead en 1994. En 2001, Bédard a aussi été reçue par le Comité international olympique au sein de l’Ordre olympique.