Les Canadiens Roger Jackson et George Hungerford célèbrent leur médaille d'or à l'épreuve de couple en aviron, aux Jeux de Tokyo. (CP Photo/COC)

George Hungerford

golden leaf icon for Hall of Fame

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 1
Silver medal icon 0
Bronze medal icon 0

Biographie

Écarté de l’équipage d’aviron à huit quelques mois avant le début de Tokyo 1964 en raison d’un sérieux cas de mononucléose, Hungerford a tout de même fait le voyage au Japon en tant que remplaçant. Au sein de cette équipe qui n’a presque jamais vu le jour, Hungerford a été jumelé à Roger Jackson (de qui le partenaire initial était blessé) quand on a éventuellement permis au Canada de présenter une équipe à l’épreuve du deux de pointe sans barreur. À leur toute première course ensemble, les Canadiens ont surpris tout le monde en remportant leur vague et plus tard en accédant à la finale avec une coque qui leur avait été prêtée par l’Université de Washington. Ils étaient tellement négligés pour la finale olympique que les dirigeants et les journalistes canadiens ne se sont même pas présentés à la course. Cet équipage des plus improbables l’a emporté par une distance de trois quarts d’un bateau et a été surnommé les « Golden Rejects » (les Rejetés en or). Cette médaille était la seule d’or remportée par le Canada à ces Jeux.

Hungerford a débuté l’aviron à l’École Shawnigan Lake sur l’île de Vancouver, avant de se joindre à l’équipe de l’Université de la Colombie-Britannique, où il a obtenu un baccalauréat ès arts en 1965. Il a poursuivi ses études pour obtenir un diplôme de droit et continuer l’aviron, il a passé son barreau en 1969, travaillé comme avocat d’entreprise au sein de son propre cabinet, en plus d’être un associé dans une société immobilière à son nom. Hungerford est devenu un membre très respecté dans sa communauté et a occupé plusieurs rôles de premier plan au sein de plusieurs conseils et comités tels que la Société du legs des Jeux olympiques d’hiver de Vancouver 2010, Fondation du saumon du Pacifique, l’Armée du Salut et la Fondation du cancer de la Colombie-Britannique. Il a épousé Jane Knott avec qui il a eu quatre enfants.

Hungerford a reçu conjointement avec Jackson le trophée Lou Marsh en 1964 en tant qu’athlète par excellence au Canada. Reçu Officier de l’Ordre du Canada en 1984, Hungerford a été intronisé au Panthéon des sports canadiens (1964), au Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique (1966), au Temple de la renommée olympique du Canada (1971) et au Temple de la renommée des sports de l’Université de la Colombie-Britannique (1994). 

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
Tokyo 1964 AvironDeux en pointe sans barreur - hommesOr