Nous avons rassemblé les moments créatifs et divertissants d’entraînement des athlètes d’Équipe Canada dans une série d’articles #EntrainementsDuMardi. Découvrez-en d’autres sur une variété de sports ici.


À moins de 150 jours des Jeux de Tokyo 2020, les nageurs d’Équipe Canada donnent le tout pour le tout à l’entraînement pour être fin prêts pour les Jeux.

Suivez-les dans leur quotidien, dans la piscine et au gym :

1. Margaret Mac Neil

S’improviser un gym et retourner en enfance, pourquoi pas? C’est ce que Margaret Mac Neil a fait lors du premier confinement au printemps dernier. Mac Neil partie des six nageurs nommés provisoirement au sein d’Équipe Canada pour les Jeux de Tokyo 2020 et nagera au 100 m papillon, l’épreuve à laquelle elle a établi un record canadien et dépassé la championne olympique en titre lors des Championnats du monde de la FINA 2019.

Ses entraînements créatifs dans sa cours arrière ont porté leurs fruits puisqu’en octobre dernier, Margaret a réalisé un 100 m papillon en 57,2 secondes à l’entraînement ce qui aurait été un record de piscine à l’Université du Michigan si ça avait été fait en compétition 😱

À LIRE : Six nageurs provisoirement nommés pour représenter Équipe Canada à Tokyo 2020

2. Brent Hayden

D’autres records personnels à l’entraînement….signés Brent Hayden! Celui qui avait annoncé sa retraite après avoir gagné la médaille de bronze au 100 m à Londres 2012 a décidé de faire un retour au sport juste à temps pour Tokyo 2020. On peut dire que les choses vont de bon train pour le champion du monde au 100 m libre en 2007!

Pour Brent, les records personnels se passent aussi au gym. Décidément, il est au sommet de sa forme!

3. Kylie Masse

Une simple corde à danser et de l’air frais, c’est tout ce qu’il fallait pour que Kylie Masse poursuive son entraînement pendant le premier confinement au début de la pandémie ! À ses premiers Jeux olympiques à Rio en 2016, Masse a remporté la médaille de bronze à égalité à l’épreuve du 100 m dos. Plus récemment, elle a récolté bien des médailles aux Mondiaux de natation, notamment deux titres de championne du monde au 100 m dos. Masse fait partie des six athlètes sélectionnés provisoirement pour Tokyo 2020.

4. Penny Oleksiak

Est-ce un requin ou Penny Oleksiak ? en regardant cette vidéo… C’est difficile à voir! Même les championnes olympiques travaillent leurs techniques de base au quotidien. On se souvient de l’émoi qu’elle a causé à Rio 2016 alors qu’elle est devenue la première athlète canadienne de l’histoire à remporter quatre médailles dans une seule édition des Jeux olympiques d’été. Elle a aussi été sélectionnée provisoirement pour représenter Équipe Canada à Tokyo 2020.

5. Sydney Pickrem

Ici, Sydney se rappelait de l’importance des petites choses au moment qui devait marquer le début des Jeux de Tokyo 2020. Comme quoi avoir de la perspective, c’est important! Rappelons-nous qu’en 2019, Sydney Pickrem est devenue la première femme canadienne à remporter trois médailles individuelles aux Championnats du monde en natation.

6. Emily Overholt

C’est ce qu’on appelle plonger dans l’entraînement! Médaillée de bronze à Rio 2016, Emily Overholt a récemment partagé son parcours en santé mentale suite aux Jeux. Elle est revenue en force en atteignant le podium au relais 4×200 m des Mondiaux FINA 2019 et se prépare maintenant en vue de Tokyo 2020.

On peut d’ailleurs voir ici qu’elle est vraiment comme un poisson dans l’eau :

7. Brent Hayden

Vous vous demandez à quoi ça ressemble une torpille sous l’eau? Brent Hayden nous montre ici sa technique infaillible pour gagner un max de terrain avant de donner son premier coup de bras :

8. Kierra Smith

S’entraîner à l’extérieur avec un paysage de montagnes, ce n’est pas mal, n’est-ce pas? Kierra Smith a su s’adapter elle aussi pour poursuivre son entraînement. Aux Mondiaux FINA 2019, Smith a fait partie de l’équipe qui a remporté le bronze au relais 4×100 m quatre nages féminin.

9. Kelsey Wog

On voit que Kelsey Wog est vraiment dans son élément ici. Lors des Mondiaux FINA 2019, la nageuse de 22 ans a terminé 6e au 200 m brasse. Tokyo 2020 pourrait être sa première participation à des Jeux olympiques.

Wog ne néglige pas non plus son entraînement au gym :

10. Cole Pratt

Un peu de vitamine D pour mieux s’entraîner? Il y a quelque chose de paisible dans la séance matinale d’entrainement de Cole Pratt. Âgé de seulement 18 ans, Cole Pratt a fait partie de l’équipe masculine médaillée de bronze au relais 4×100 m quatre nages lors des Championnats du monde juniors de la FINA de 2019.

Restez à l’affût des athlètes de Natation Canada alors que les prochains mois seront décisifs pour leur participation à Tokyo 2020.