Ce sont 72 athlètes qui représenteront Équipe Canada au troisième Jeux olympiques de la jeunesse d’été à Buenos Aires, en Argentine.

Près de 4000 athlètes, âgés entre 15 et 18 ans et provenant de 200 pays participeront à Buenos Aires 2018 dans 32 sports et 36 disciplines. Les Jeux olympiques de la jeunesse espèrent créer un programme d’élite afin de célébrer les valeurs olympiques.

Ayant vu le jour à Australie 2010, les Jeux olympiques de la jeunesse permettent à de jeunes sportifs de devenir des ambassadeurs. Plusieurs représentants d’Équipe Canada ont connu leur première expérience des Jeux à cet événement, dont les Olympiens de Rio 2016 Philippe Gagné, Charity Williams, Hannah Darling et Dori Yeats, pour ne nommer que ceux-là.

Buenos Aires 2018 marquera aussi les débuts olympiques de quatre sports, soit le breaking, l’escalade sportive, le karaté, le roller de vitesse.

Emma Misak et Mathiew Du Ruisseau seront les premiers Canadiens à participer à une épreuve de breaking sur la scène olympique. Le breaking est un type de danse sportive où des duels un contre un ont lieu. Les athlètes sont alors évalués sur la créativité, la personnalité, la technique, la variété, la performance et la musique.

De plus, Cat Carkner, âgée de 18 ans, sera la première et unique Canadienne en escalade sportive aux Jeux olympiques de la jeunesse. Cette discipline – qui fera son entrée olympique à Tokyo 2020 – implique trois épreuves différentes: l’escalade de vitesse, le mur d’escalade et l’escalade de difficulté. L’athlète avec le plus bas total de points remporte la compétition.

Cette année, Équipe Canada pourra compter sur son plus grand cortège en athlétisme aux Jeux olympiques de la jeunesse grâce aux 15 athlètes qui seront en action dans les quinze épreuves.

Le Canada envoie également douze joueuses de rugby à sept pour le tournoi qui se déroulera du 13 au 15 octobre. Déterminée à reprendre là où elle avait laissé à Nanjing 2014 avec une médaille d’argent, la formation canadienne s’opposera au Japon, en France, en Nouvelle-Zélande, en Tunisie et en Colombie lors des tours préliminaires. Équipe Canada tentera aussi de grimper sur un deuxième podium consécutif avec l’équipe masculine de hockey sur gazon.

Carson Lee et Anika White seront les lutteurs canadiens aux Jeux olympiques de la jeunesse. Lee luttera dans la catégorie 80 kg libre alors que chez les femmes, White est prête à évoluer avec les 73 kg.

Le Canada sera aussi en action au tir à l’arc, au badminton, à la boxe, au plongeon, au golf, à la gymnastique, à l’escrime, au judo, en aviron, en natation, au taekwondo et au triathlon.

En plus des sports, les athlètes seront encouragés à célébrer le sport et la diversité parmi une panoplie d’activités culturelles et sportives. Avec le slogan officiel «Ressentez le futur», les Jeux olympiques de la jeunesse supportent l’idée d’une communauté grandissante et d’une opportunité future.

Le Canada nomme Bruny Surin comme Chef de mission

Équipe Canada sera menée cette année par le Chef de mission et quatre fois Olympien, Bruny Surin. Connu pour son succès à Atlanta 1996, Surin a été le troisième coureur du relais 4×100 m pour permettre à son équipe de devenir la première formation à vaincre les États-Unis à cette épreuve et ainsi, décrocher la médaille d’or olympique. Leur chronomètre de 37,69 s, est resté un record pendant 20 ans. Aujourd’hui, Bruny Surin est un avocat pour les jeunes sportifs et un leader qui a accepté l’honneur d’être Chef de mission pour Buenos Aires 2018.