Biographie :

Dori Yeats marche sur les traces de son père Doug, quintuple olympien et médaillés d’or des Jeux panaméricains de 1979. En 2015, elle a répété l’exploit de son père en décrochant la médaille d’or des Jeux panaméricains de Toronto après avoir subi une déchirure du ligament latéral interne plus tôt durant l’année. Lors de ses premiers Jeux olympiques en 2016 à Rio, Dori a accédé au match pour la médaille de bronze en passant par le repêchage, mais elle a raté le podium de peu et terminé au 5e rang. Depuis le début de sa jeune carrière, Dori collectionne les médailles internationales. En 2010, elle a remporté la médaille d’or des premiers Jeux olympiques de la jeunesse avant d’obtenir la victoire de son premier tournoi international senior, les Championnats du Commonwealth de 2011. En 2012, elle a été championne du tournoi international d’Autriche et de la Coupe Canada avant de remporter le premier de ses deux titres consécutifs de championne du monde junior. Elle a participé pour la première fois aux Championnats du monde seniors UWW en 2012, et elle y a mis la main sur la médaille d’argent. En 2014, Dori a ajouté deux victoires prestigieuses à son palmarès en remportant la médaille d’or des Championnats universitaires mondiaux et des Jeux du Commonwealth.

À propos de l’athlète

Famille : Elle est la fille de Doug et Kati Yeats. Sa sœur aînée s’appelle Ani. Ses frères cadets s’appellent Johnny et Peter. Son père est quintuple olympien (1976-1992) et ingénieur. Il est son modèle et son entraîneur. Johnny est champion canadien cadet et gagnant récent des essais nationaux de lutte gréco-romaine. Sa mère faisait partie de l’équipe nationale de gymnastique de la Hongrie. Débuts : Elle a commencé la lutte à l’âge de 14 ans. Elle a pratiqué la gymnastique pendant 10 ans, mais malgré ses efforts, elle savait qu’elle n’irait jamais aux Jeux olympiques en tant que gymnaste. Elle s’est donc tournée vers la lutte, et moins de six mois plus tard, elle remportait son premier titre de championne nationale. Au‑delà de la lutte : Elle étudie le génie civil à l’Université McGill. Elle aime les livres, le cinéma, les chiens, la cuisine et la vie champêtre. Elle rêve de représenter le Canada depuis qu’elle a vu son mentor, Kyle Shewfelt, remporter la médaille d’or des exercices au sol aux Jeux olympiques de 2004 à Athènes. Sa devise : « Fais de tes idoles tes rivaux. »