Un nouvel honneur sera attribué à Tessa Virtue et à Scott Moir.

Les deux patineurs artistiques d’Équipe Canada feront parie des nouvelles personnalités intronisées sur l’Allée des célébrités canadiennes en 2018, tout comme Tony et l’actrice gagnante d’un Emmy, Andrea Martin; l’astronaute Col. Chris Hadfield; le légendaire poète et compositeur interprète Leonard Cohen; le gagnant du prix compositeur-interprète Andy Kim; la présidente de Médecins sans frontières Dr. Joanne Liu; les comédiens et réalisateur Seth Rogen et Evan Goldberg; ainsi que l’entrepreneur, investisseur et philanthrope Jimmy Pattison.

L’Allée des célébrités canadiennes soulignent les accomplissements des Canadiens ayant réussi à se démarquer dans un des cinq domaines suivants: les arts et le divertissement, la gestion et l’entrepreneuriat, la philanthropie et l’humanitaire, les sciences et les technologies, ainsi que les sports. Pour l’intronisation, le public peut nominer n’importe quel Canadien qui a eu un impact sur l’héritage du pays, en autant qu’il possède dix années d’expérience, que sa réputation soit bien établie et qu’il représente bien ce que c’est d’être Canadien.

Virtue et Moir répondent parfaitement à ces critères.

À LIRE: Toutes les émotions au bon moment pour Virtue et Moir

Tessa Virtue et Scott Moir du Canada ont remporté l’or au programme libre de danse sur glace à l’aréna Gangneung, aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018. (Photo: Vaughn Ridley/COC)

À leur vingtième saison ensemble, ils sont devenus les patineurs artistiques les plus décorés de l’histoire olympique. Leur médaille d’or à l’épreuve par équipes et celle obtenue en danse sur glace à Pyeongchang 2018 se sont ajoutées à leur collection, qui comptait déjà une médaille d’or des Jeux de Vancouver 2010 et deux médailles d’argent remportées à Sotchi, en 2014.

Leur première fois au sommet d’un podium olympique avait également marqué l’histoire, une percée pour la danse sur glace nord-américaine. Virtue et Moir ont mis fin à la domination européenne qui existait depuis l’arrivée du patinage artistique aux Jeux olympiques, en 1976. Ils ont aussi été les plus jeunes champions olympiques en danse sur glace.

Alors que leur âge de l’époque (elle avait 20 ans et il avait 22 ans) a pu faire en sorte que plusieurs personnes étaient surprises de leur victoire, le duo avait toutefois démontré qu’il était prêt à lutter pour une place sur un podium olympique.

En 2006, ils sont devenus les premiers Canadiens champions du monde juniors en danse sur glace. Virtue et Moir ont gagné leur première médaille en Championnat du monde en 2008, alors qu’ils en étaient seulement à leur deuxième année avec les seniors, à l’international. Ils ont ensuite mis la main sur trois titres mondiaux, le dernier récolté en 2017 où leur victoire en finale leur a permis de compléter une saison parfaite.

Autre preuve de leur impact important sur le sport canadien, Virtue et Moir ont mené Équipe Canada en tant que porte-drapeaux à la cérémonie d’ouverture de Pyeongchang 2018.

À LIRE: Tessa Virtue et Scott Moir porte-drapeaux d’Équipe Canada à PyeongChang 2018

La cérémonie servant à introduire officiellement la classe de 2018 sur l’Allée des célébrités canadiennes aura lieu à Toronto, le 1er décembre prochain. Par la suite, les partisans pourront trouver l’étoile de Tessa Virtue et de Scott Moir parmi les 173 autres étoiles qui ont été placées sur les rues du centre-ville depuis 1998.

Virtue et Moir ne sont pas les premiers olympiens à être honorés de la sorte. La liste inclut des icônes du patinage artistiques comme Barbara Ann Scott, Kurt Browning et Toller Cranston. Si vous songez à partir à la recherche de toutes les étoiles des olympiens, voici lesquelles vous devrez trouver.

Barbara Ann Scott (patinage artistique) – intronisée en 1998

  • La championne olympique de 1948 a été la première Canadienne médaillée d’or à une épreuve individuelle à des Jeux olympiques d’hiver.

Nancy Greene (ski alpin) – intronisée en 1999

  • Celle qui a remporté une médaille d’or et une médaille d’argent aux Jeux de Grenoble, en 1968, a été nommée athlète féminine canadienne par excellence du 20e siècle.

Kurt Browning (patinage artistique) – intronisé en 2001

  • Le quadruple champion du monde a été le premier patineur artistique de tous les temps à réussir une quadruple saut.

Harry Jerome (athlétisme) – intronisé en 2001

  • Médaillé de bronze aux Jeux olympiques de 1964 a offert au Canada son premier podium au 100 m en 36 ans.

Wayne Gretzky (hockey sur glace) – intronisé en 2002

  •  »La Merveille » est le meilleur marqueur de l’histoire la LNH avec 2857 points, incluant 894 buts, en plus d’avoir remporté quatre trophées Lou Marsh.

Toller Cranston (patinage artistique) – intronisé en 2003

  • Le médaillé de bronze aux Jeux de 1976 a grandement influencé les différents styles en patinage artistique.

Jim Elder (sports équestres) – intronisé en 2003

  • Il a participé à six Jeux olympiques, remportant l’or à l’épreuve des sauts et l’or à l’épreuve par équipes, en 1956.

Mario Lemieux (hockey sur glace) – intronisé en 2004

  • Capitaine de l’équipe canadienne ayant remporté la première médaille d’or olympique du pays en 50 ans, lors des Jeux de Salt Lake City, en 2002.

Crazy Canucks (ski alpin) – intronisé en 2006

  • La formation composé de Ken Read, Steve Podborski, Dave Irwin et Dave Murray a été surnommée ainsi pour leur style téméraire qui lui a apporté beaucoup de succès. Read a été le premier homme non-européen à gagner une Coupe du monde en pente. Podborski a été le premier skieur d’Amérique du Nord à mettre la main sur une médaille olympique en pente avec le bronze aux Jeux de Lake Placid, en 1980.

Steve Nash (basketball) – intronisé en 2008

  • Le joueur le plus utile de la NBA en 2005 et en 2006 sera aussi intronisé au temple de la renommée du basketball en septembre.

Clara Hughes (patinage de vitesse/cyclisme) – intronisée en 2010

  • La seule athlètes du monde à avoir remporté plusieurs médailles à des Jeux olympiques d’été et à des Jeux olympiques d’hiver. Elle est à égalité comme plus grande médaille olympique du Canada avec une récolte de six.

Daniel Nestor (tennis) – intronisé en 2011

  • Le double médaillé d’or olympique aux côtés de Sébastien Lareau à Sydney 2000 est le premier joueur à remporter 1000 victoires en doubles sur le circuit de l’ATP.

Christine Sinclair (soccer) – intronisée en 2013

  • La médaillée de bronze aux Jeux de London, en 2012 et aux Jeux de Rio, en 2016, est la deuxième meilleure marqueuse de tous les temps avec 173 buts sur la scène internationale.

Hayley Wickenheiser (hockey sur glace) – intronisée en 2014

  • La gagnante de quatre médailles d’or consécutives aux Olympiques a été nommée joueuse la plus utile du tournoi à Salt Lake City 2002 et à Turin 2006.

Silken Laumann (aviron) – intronisée en 2015

  • Trois fois médaillée olympique, elle a gagné le bronze aux Jeux de Barcelone, en 1992, seulement 78 jours après qu’elle ait subi une blessure à sa jambe, ce qui avait nécessité cinq chirurgies.

Donovan Bailey (athlétisme) – intronisé en 2017

  • Le double médaillé d’or à Atlanta 1996 a couru un record du monde au 100 m avec un temps de 9,84 s, lui permettant de décrocher l’or tout comme au relais 4×100 m.