Huit lugeurs canadiens sont plus que prêts à écrire une page d’histoire à PyeongChang 2018.

La luge est l’un des trois sports d’hiver dans lesquels le Canada n’a jamais remporté de médaille olympique. Mais après trois quatrièmes places à Sotchi 2014 et de nombreuses médailles des Championnat du monde et de la Coupe du monde, la table semble mise pour que ce soit chose du passé en 2018.

À LIRE : Une première médaille olympique à la portée des lugeurs canadiens

L’équipe féminine a deux prétendantes au podium olympique avec Alex Gough et Kim McRae. Les deux ont remporté des médailles individuelles aux Championnat du monde sont fortes d’excellents résultats sur le circuit de la Coupe du monde. Avec ses 25 médailles en Coupe du monde, Alex Gough est toute prédestinée pour rafler la première médaille olympique de luge du pays. Mais il lui a fallu du temps pour devenir confortable au sommet.

«L’un des plus grands défis auxquels j’ai dû faire face a été de combattre ma propre estime de soi, a-t-elle avoué à Olympique.ca en juin.Trouver cette confiance en soi et vraiment croire que j’ai ma place dans ce groupe de prétendantes olympiques fût un travail de plusieurs années ».

Team Canada - Alex Gough - Altenberg

Alex Gough, d’Équipe Canada, participe à la Coupe du monde de luge à Altenberg, en Allemagne, le dimanche 26 février 2017. (AP Photo / Jens Meyer)

McRae y est allée d’un discours similaire, disant qu’avoir remporté une médaille de bronze aux Championnats du monde de 2017 a contribué à renforcer sa confiance. « Obtenir une médaille aux Mondiaux était énorme, ce qui me prouve à quel point j’ai grandi comme athlète ces dernières années, a-t-elle dit, après avoir terminé 10e dans la première manche. J’y suis allée le tout pour le tout et ça a été l’une de mes meilleures performance à vie».

À LIRE : Kimberley McRae rafle le bronze au Championnat du monde de luge

Après avoir terminé quatrième et cinquième à Sotchi, Gough et McRae sont toutes sur la bonne voie pour PyeongChang 2018. Elles ont même partagé un podium le week-end dernier à Lake Placid, remportant l’argent et le bronze lors de la dernière étape de la Coupe du monde qui comptait pour le classement en vue des qualifications olympiques.

Alex Gough (à gauche) et Kimberly McRae (à droite) célàbrent lors de la remise des médailles à la Coupe du monde de Lake Placid, le samedi 16 décembre, 2017. (AP Photo/Peter Morgan)

À LIRE : Gough décorée d’argent, McRae en bronze à la Coupe du monde de luge de Lake Placid

L’équipe masculine de luge sera guidée par Sam Edney, qui participera à ses quatrièmes Jeux olympiques en février.

« Chaque fois que vous allez aux Jeux olympiques, c’est un rêve de réalisé , dit le vétéran de l’équipe. Avoir l’occasion de poursuivre ce rêve et avoir la chance de concourir pour une médaille, c’est quelque chose que peu d’athlète éprouvent une fois, encore moins quatre fois, alors je me sens incroyablement privilégié d’avoir l’occasion de poursuivre ce rêve pour le Canada avec tant de supporteurs derrière moi. »

Samuel Edney, d’Équipe Canada, célèbre sa deuxième place à la Coupe du monde de Calgary, le vendredi 8 décembre 2017. LA PRESSE CANADIENNE / Jeff McIntosh

Il y a à peine deux semaines, Edney a réalisé l’un des meilleurs résultats de sa carrière avec une médaille d’argent en simple sur le circuit de la Coupe du monde.La saison dernière, Edney a remporté le bronze sur la piste qui servira lors des Jeux de PyeongChang 2018. Ce succès sur la piste olympique a certainement donné confiance à Edney.

« Ce fut le coup de foudre entre la piste et moi , a déclaré Edney. Il y a sur cette piste une section médiane vraiment technique avec laquelle beaucoup de gars avaient des problèmes et je pense que la façon dont j’ai abordé ce virage a été très efficace et cela a fait une grande différence sur mon classement à cette épreuve. Je pense que si je peux réaliser une performance comme celle-là aux Jeux, je sais que je serai en bonne position pour un podium. »

À LIRE : Une médaille historique pour le lugeur Sam Edney en Coupe du monde

À LIRE : L’argent pour Sam Edney à la Coupe du monde de luge à Calgary

Pour le duo de Justin Snith et Tristan Walker, ils n’en seront pas à leur premier rodéo à PyeongChang 2018.

«Représenter le Canada à d’autres Jeux olympiques signifie tout pour moi, a déclaré Walker, qui participera à ses troisièmes Jeux avec Justin. Nos objectifs sont de faire les meilleurs départs et les meilleures courses possibles aux Jeux. »

Team Canada Tristan Walker Justin Snith

Tristan Walker, à l’avant, et Justin Snith, lors de leur descente en bronze à la Coupe du monde de Lake Placid, le vendredi 15 décembre 2017. (AP Photo/Peter Morgan)

À Sotchi, il y a quatre ans, Snith et Walker ont terminé à seulement 0,05 seconde du podium, et ont du faire face à des blessures. Snith s’est entraîné et a coursé avec une cheville cassée pendant quatorze mois avant d’être opéré après les Mondiaux de 2016. Il a également dû se tenir loin de la piste  pour un moment en raison d’un ligament du genou déchiré.

«Il faut faire de son mieux, mais il y a beaucoup de facteurs incontrôlables et, en tant qu’exercice de résilience mentale, il faut se concentrer sur ce que l’on peut contrôler et bâtir là-dessus, a déclaré Walker au sujet des défis de son équipe. Il faut essayer d’être le meilleur possible et parfois, quand des obstacles de ce genre se produisent, il faut aller chercher au plus profond de soi-même pour prendre le dessus. »

À LIRE : Début en argent pour les lugeurs canadiens en Autriche

Brooke Apshkrum et Reid Watts sont les recrues olympiques dans cette équipe. Tous deux étaient sur le podium aux Jeux olympiques de la Jeunesse d’hiver de 2016 et participeront à leurs premiers Jeux olympiques d’hiver en février. En cette première année dans l’équipe nationale senior, Apshkrum et Watts cherchent à acquérir de l’expérience et à défier les meilleurs lugeurs de la planète.

À LIRE : Équipe Canada envoie 54 athlètes aux Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver

Mitchel Malyk est un autre membre de l’équipe de Sotchi 2014 qui sera de retour à PyeongChang 2018. Malyk a joué un rôle clé dans le succès du relais de l’équipe de luge du Canada qui a remporté la médaille de bronze aux Mondiaux de 2016. Le Canada a manqué de justesse le podium dans cette épreuve aux Jeux de 2014 et cherche une médaille à PyeongChang.

La liste complète des athlètes d’Équipe Canada à PyeongChang 2018