Chaque année, le Championnat mondial junior de l’IIHF nous donne un avant-goût des super vedettes et olympiens de demain dont plusieurs ont déjà porté les couleurs du Canada.

Quand Équipe Canada entrera sur la patinoire pour son premier match préparatoire dans le cadre du volet En route vers le Mondial junior RBC, ce sont les futurs grands noms du hockey canadiens, ainsi que les futures stars de la LNH que nous aurons à l’œil. Vous ne croyez pas que le Mondial junior met en vedette l’avenir de la LNH? Voici quelques statistiques révélatrices de Hockey Canada :

  • Lors du premier match de la saison de la LNH, 396 joueurs avaient déjà participé à au moins une édition du Championnat mondial junior.
  • Chaque équipe de la LNH a entamé la saison avec au moins deux Canadiens ayant participé au Championnat mondial junior dans ses rangs.
  • Seules trois équipes n’ont pas de Canadiens médaillés d’or du Mondial junior dans leurs rangs. Pouvez-vous les nommer? Réponses à la fin de l’article.

Équipe Canada a une longue histoire d’équipes défensives éperonnées par les meilleurs marqueurs et meneurs de jeu. Malheureusement, l’équipe semble avoir égaré la recette qui faisait son succès.

01827297

Arriverons-nous à oublier nos malchances des dernières années?

Lors des deux dernières éditions du Championnat mondial junior, les médailles ont échappé à Équipe Canada. Depuis sa dernière médaille d’or en 2009 (qui était pourtant la cinquième médaille d’or consécutive), le Canada s’est contenté de médailles d’argent en 2010 et 2011 et d’une médaille de bronze en 2012.

La tâche de l’équipe de cette année sera de mettre fin à la série de cinq tournois consécutifs sans médaille d’or. Malheureusement, elle devra se passer des services de grands noms admissibles au Mondial junior qui jouent maintenant dans la LNH, comme Nathan MacKinnon, Jonathan Drouin, Aaron Ekblad, Sean Monahan, Darnell Nurse et Bo Horvat.

Mais l’équipe pourra compter sur les joueurs de la LNH Anthony Duclair et Sam Reinhart ainsi que sur sept joueurs de l’équipe de l’an dernier (Chris Bigras, Zachary Fucale, Frédérik Gauthier, Connor McDavid, Josh Morrissey, Nic Petan et Sam Reinhart). Connor McDavid est l’un des joueurs les plus talentueux de l’équipe, mais aussi l’un des plus jeunes à 17 ans. Il est fort possible qu’il soit premier choix au repêchage de la LNH cette année.

07239502

Connor McDavid (Photo : PC)

Avant de faire partie de l’équipe du Mondial junior de l’an dernier qui a terminé au quatrième rang du tournoi, McDavid a aidé l’équipe des moins de 18 ans à décrocher la médaille d’or en 2013 à Sotchi alors qu’il n’avait que 16 ans. Meilleur marqueur de l’équipe canadienne des moins de 18 ans, il a récolté 14 points (8B, 6A) en sept matchs. Il a aussi été nommé joueur le plus utile du tournoi ainsi que le meilleur attaquant.

Si McDavid et ses compatriotes ont besoin d’un modèle, ils devraient regarder autant de vidéos de l’équipe de 2005 que possible. C’est que plusieurs la considèrent comme la meilleure équipe canadienne, et même la meilleure équipe tout court, à n’avoir jamais joué au Mondial junior.

L’équipe étoile de 2005

En 2005, le monde entier a vu avec stupéfaction un groupe d’étoiles canadiennes voler la vedette. Grâce au lock-out de la LNH, plusieurs joueurs professionnels ont eu la possibilité de joindre les rangs de l’équipe des moins de 20 ans à temps pour le Championnat mondial junior (vous trouverez la composition de l’équipe plus bas).

SIDNEY CROSBY

La vedette incontestée de l’équipe était un jeune joueur du nom de Sidney Crosby qui allait par la suite être le premier choix au repêchage au grand bonheur des Penguins de Pittsburgh. L’équipe pouvait aussi compter sur son capitaine Mike Richards, le meilleur marqueur de but, Jeff Carter, et le meilleur marqueur et joueur le plus utile du tournoi, Patrice Bergeron. À son arrivée dans l’équipe, Bergeron avait déjà une saison complète dans la LNH à son actif en plus d’avoir aidé Équipe Canada à remporter la médaille du Championnat mondial de 2004.

Après une défaite crève-cœur en finale du tournoi de 2004, l’équipe avait beaucoup de pression sur les épaules, et ses joueurs ont relevé le défi avec brio. En six matchs, ils ont touché le fond du filet 41 fois et alloué seulement 7 buts. En finale, ils ont bombardé l’équipe russe d’Alexander Ovechkin pour s’arroger la médaille d’or dans une victoire de 6-1. C’était la première d’une série de cinq victoires consécutives du Canada.

L’équipe de 2005 est probablement la meilleure jamais envoyée par le Canada, ou peut-être même tout autre pays, au Mondial junior. Voici quelques données intéressantes ainsi que la composition de l’équipe :

Les signes d’une super équipe

Composition de l’équipe de 2005

Attaquants : Patrice Bergeron, Jeff Carter, Jeremy Colliton, Sidney Crosby, Nigel Dawes, Stephen Dixon, Colin Fraser, Ryan Getzlaf, Andrew Ladd, Clarke MacArthur, Corey Perry, Mike Richards, Anthony Stewart
Défenseurs : Cam Barker, Shawn Belle, Braydon Cobourn, Dion Phaneuf, Brent Seabrook, Danny Syvret, Shea Weber
Gardien de but : Jeff Glass, Réjean Beauchemin
Entraîneur en chef : Brent Sutter

Nous espérons que les joueurs de cette année prendront exemple sur l’équipe de 2005 et que ce sera le début d’un autre règne de cinq ans. GO ÉQUIPE CANADA!

Pour répondre à la question posée au début de l’article, les trois seules équipes sans joueur canadien médaillé d’or du Championnat mondial junior sont les Hurricanes de la Caroline, le Wild du Minnesota et les Devils du New Jersey.

À moins d’un autre lock-out, ne verrons-nous jamais une autre équipe de joueurs de moins de 20 ans aussi bourrée de talent? Dites-nous ce que vous en pensez sur Twitter ou Facebook.