Biographie :

Tonya Verbeek3_1340pxVeuillez noter que l’information ci-dessous est à jour jusqu’aux Jeux olympiques de  2012 à Londres et sera actualisée avant les Jeux panaméricains de 2015 à Toronto et les Jeux olympiques de 2016 à Rio.

Olympienne à trois reprises et médaillée de lutte libre à trois reprises dans la catégorie des 55 kg, Tonya Verbeek est officiellement la lutteuse canadienne la plus décorée de tous les temps. Elle a remporté sa troisième médaille à Londres, qui aurait de très près pu être une médaille d’or.

Tonya Verbeek s’est qualifiée pour Londres après avoir terminé au deuxième rang chez dans la division des 55 kg aux Championnats du monde de 2011.

Née à Grimsby (Ontario), cette légendaire lutteuse canadienne a décroché une médaille d’argent dans la catégorie de poids des 55 kg aux Jeux olympiques de 2004 à Athènes, suivie d’une médaille de bronze dans la même catégorie de poids aux Jeux olympiques de 2008 à Beijing.

Sa deuxième place au classement en 2004 a fait d’elle la première lutteuse canadienne à remporter une médaille olympique.

Tonya Verbeek a gagné une médaille d’argent aux Jeux panaméricains à Guadalajara pour accompagner la médaille de bronze qu’elle avait remportée en 2007 à Rio de Janeiro. Elle détient également deux médailles de bronze qu’elle a méritées aux Championnats du monde en 2005 et en 2009 et une médaille d’argent remportée aux Jeux du Commonwealth en 2010.

Championne nationale à 11 reprises, Tonya Verbeek est titulaire d’une maîtrise en éducation de la Brock University.