Biographie :

Rose-Kaying Woo est une nouvelle venue sur la scène internationale senior. En avril 2016, elle a participé à sa première Coupe du monde à Osijek, en Croatie. Elle y a remporté une médaille de bronze au saut de cheval et terminé au 4e rang aux barres asymétriques et à la poutre. Plus tôt cet hiver, elle avait terminé au 4e rang du concours général et de la poutre à la compétition Élite Canada avant de remporter la médaille de bronze du concours général et de l’épreuve par équipe de l’International Gymnix. Chez les seniors, elle a participé à la compétition Élite Canada de 2015 où elle a gagné l’or du concours général et l’argent de la poutre. En 2015, elle a également participé aux Championnats canadiens seniors où elle a décroché l’argent du saut de cheval en plus de ses médailles de bronze au concours général et à la poutre. Aux Championnats canadiens de 2016, Rose-Kaying a ensuite mis la main sur la médaille de bronze des épreuves du concours général et de la poutre. La carrière de Rose-Kaying était déjà prometteuse chez les juniors. Lors de ses premiers Championnats canadiens juniors en 2012, elle a remporté la médaille de bronze au concours général, la médaille d’or à la poutre et l’argent au saut de cheval et aux barres asymétriques. Deux ans plus tard, elle était couronnée championne canadienne junior du concours général, des barres asymétriques et des exercices au sol en plus de remporter la médaille de bronze du saut de cheval. En 2014 Rose-Kaying a aussi participé aux Championnats panaméricains juniors où elle a récolté cinq médailles, dont l’or de l’épreuve par équipe et le bronze du concours général. Elle a ensuite remporté l’argent de l’épreuve par équipe et le bronze des exercices au sol de la catégorie junior des Championnats Pacific Rim.

À propos de l’athlète…

Famille : Ses parents s’appellent Billy Woo et Maryse Ronda. Sa sœur aînée, Victoria-Kayen Woo, était aussi membre de l’équipe nationale de gymnastique des Jeux panaméricains de 2015 où elle a remporté deux médailles. Débuts : Elle a commencé à faire de la gymnastique à l’âge de 2 ans pour suivre les traces de sa grande sœur qu’elle veut imiter depuis toujours. Au-delà de la gymnastique artistique : Elle fréquente l’école secondaire De Mortagne. Elle a un bracelet porte-bonheur. En voyage, elle apporte toujours son singe en peluche. Sa devise est « n’abandonne jamais et suis tes rêves ».