Biographie :

Paula Findlay

Paula Findlay a pris tout le monde par surprise en 2010 lorsqu’elle est devenue la première athlète canadienne à remporter une épreuve de la série mondiale de triathlon à Londres à son troisième départ sur le circuit élite. Elle a répété sa performance à Kitzbuehel pour une deuxième victoire consécutive. Paula a commencé la saison 2011 avec trois victoires consécutives en série mondiale de triathlon à Sydney, Madrid et Kitzbuehel. Ennuyée par une blessure à la hanche pendant le reste de la saison, elle a tout de même participé à ses premiers Jeux olympiques en 2012 à Londres où elle s’est battue courageusement contre la douleur pour terminer la course. Elle a dû composer avec les blessures, dont des fractures de stress au bassin, pendant les deux années suivantes, mais elle est revenue à la compétition internationale majeure avec une 15e place à la grande finale de la série mondiale de triathlon dans sa ville d’attache en 2014. Elle a conclu la saison 2014 en beauté avec une médaille d’argent à la Coupe du monde de Cartagena. En 2015, elle a obtenu une huitième place à l’épreuve de Londres de la série mondiale de triathlon, son meilleur résultat depuis sa série de victoires quatre ans auparavant. Paula a représenté le Canada pour la première fois aux Championnats du monde juniors et remporté une médaille de bronze aux Championnats du monde des moins de 23 ans, lors de la grande finale de 2009.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Elle est la fille de Max et Sheila Findlay. Son frère cadet s’appelle Colin et sa sœur cadette, Adrienne. Sa mère a fait partie de l’équipe nationale d’aviron et a remporté une médaille de bronze en triathlon dans la catégorie des 50-54 ans lors de la grande finale des Championnats du monde de 2010. Son frère a participé aux Jeux du Canada de 2013 en aviron. Débuts : Elle a participé à sa première compétition de triathlon à l’âge de 16 ans. Avant, elle faisait de la compétition en course et en natation. Elle a reçu un vélo pour Noël, et au printemps, elle courait son premier triathlon. Son rêve olympique est né en voyant Simon Whitfield remporter la médaille d’argent des Jeux de 2008 à Beijing. Autres intérêts : Elle étudie les sciences biologiques à l’Université de l’Alberta. Elle a fait de la danse (ballet, jazz, claquette) pendant 12 ans, jusqu’au secondaire. Elle aime le ski de fond et la cuisine. Elle voudrait travailler en médecine comme médecin, physiothérapeute ou chiropraticienne. De tout et de rien : Ses devises : « N’abandonne jamais, jamais, jamais » et « Flotte comme le papillon, pique comme l’abeille.» Ses modèles sont Simon Whitfield et Adam van Koeverden.

PALMARÈS INTERNATIONAL

JO : 2012 – 52e

SMT ITU (top 20) : 2015 – 8e; 2011 – OR (Kitzbuehel), OR (Madrid), OR (Sydney); 2010 – OR (Kitzbuehel), OR (Londres). 2009 – 15e (Hambourg), 16e (Kitzbuehel)

Grande finale SMT ITU : 2014 – 15e; 2010 – 5e; 2009 – BRONZE (M23)

CM ITU (top 10) : 2014 – ARGENT (Cartagena), 4e (Cozumel), 9e (New Plymouth); 2011 – 4e (Mooloolaba); 2010 – OR (Monterrey)