Biographie :

Monique Sullivan a fait ses débuts olympiques en 2012 à Londres à titre de seule sprinteuse au sein de l’équipe canadienne de cyclisme sur piste. Forte de ses deux médailles d’or remportées aux Championnats panaméricains, Monique s’est frayé un chemin vers la finale olympique à l’épreuve féminine de keirin contre six concurrentes, devançant certaines des meilleures sprinteuses au monde. Après les Jeux, Monique a fait une pause du sport afin de poursuivre ses études et de prendre un peu de temps pour elle‑même. Elle s’est remise à la course en mai 2014 et a décroché l’or en septembre à l’épreuve de keirin et l’argent au sprint aux Championnats panaméricains. De plus, elle a fait un retour sur le circuit de la Coupe du monde, participant aux épreuves de keirin, de sprint et de sprint par équipes (avec Kate O’Brien). En février 2015, elle a raté le podium de peu aux Championnats du monde de l’UCI lorsqu’elle s’est classée 4e à l’épreuve de keirin, sa meilleure performance en carrière à une compétition internationale. Monique est devenue l’une des athlètes canadiennes les plus décorées des Jeux panaméricains de Toronto avec son triplé de médailles d’or, une à chacune des épreuves de sprint du vélodrome. En décembre 2015, elle a remporté sa première médaille de Coupe du monde en carrière avec sa 3e place au keirin de Cambridge en Nouvelle-Zélande.

À propos de l’athlète…

Famille : Ses parents se nomment Patrick Sullivan et Suzanne Leclerc. Elle a une sœur et un frère aînés, Annalise et Ryan. Débuts : Elle s’est initiée au cyclisme sur piste à l’âge de 12 ans. Elle s’était inscrite à une course qui avait lieu à l’Université de Calgary, dont le programme de développement visait à permettre aux jeunes de rouler à vélo sur la piste en ciment du vélodrome. À 15 ans, elle a participé comme junior aux Championnats canadiens (dans une catégorie généralement réservée aux 17-18 ans) et s’est classée au 2e rang à l’épreuve chronométrée de 500 m. On lui a retiré cette médaille, car elle n’était pas admissible en raison de son âge. Au-delà du cyclisme : Elle a étudié pendant neuf ans pour obtenir son diplôme en génie mécanique de l’Université de Calgary. Citation préférée : « Allez au-delà de ce que l’on attend de vous. Ne vous excusez jamais. Ne vous apitoyez pas sur votre sort. Soyez exigeant envers vous-même, mais faites preuve d’indulgence envers les autres. » – Henry Ward Beecher.