Biographie :

Mark Oldershaw est un olympien de troisième génération et le cinquième membre de sa famille à participer aux Jeux olympiques. Il est toutefois le premier de la famille à avoir remporté une médaille olympique, le bronze à l’épreuve du C‑1 1000 m de Londres 2012. Il marche sur les traces de son grand-père Bert (Londres 1948, Helsinki 1952, Melbourne 1956), de son père Scott (Los Angeles 1984) et de ses oncles Dean (Munich 1972, Montréal 76) et Reed (Montréal 1976). Mark a laissé sa marque sur la scène internationale pour la première fois aux Championnats du monde juniors en 2001 en remportant la médaille d’or de l’épreuve du C‑1 500 m et du C‑1 1000 m. En récompense, son grand-père lui a fait cadeau de la pagaie qu’il avait utilisée aux Jeux de 1948 à Londres, et celle-ci est maintenant l’un de ses biens les plus chers. Mark a participé aux Championnats du monde ICF pour la première fois en 2002 dans les épreuves de C‑4. Aux Championnats du monde de 2006, il est passé à une embarcation en solo et depuis, on le retrouve régulièrement sur le podium de l’épreuve du C‑1 1000 m. Mark a eu l’honneur de porter le drapeau canadien lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, où il a remporté l’argent à l’épreuve du C‑1 1000 m.

À propos de l’athlète… 

Famille : Il est le fils de Scott et Connie Lee Oldershaw. Son frère aîné, Adam, est entraîneur-chef du club de canoë Burloak. Sa sœur cadette s’appelle Tessa. La tradition familiale en canoë-kayak commence avec son grand-père Bert, qui a fondé le club de canoë de Mississauga en 1958, après trois présences aux Jeux olympiques. Son père Scott a participé à l’épreuve du K‑1 500 m de Los Angeles 1984 et est maintenant son entraîneur. Son oncle Dean était du K‑1 1000 m et du K‑4 1000 m de Munich 1972, ainsi que du K‑1 500 m de Montréal 1976. Son oncle Reed a participé à l’épreuve du K‑1 1000 m de Montréal 1976. Sa femme, Anamay Pierse, est une nageuse olympique de Beijing 2008 et médaillée d’argent des Championnats du monde. Leur fille Joséphine est née prématurément de douze semaines en août 2015, tout juste avant les Championnats du monde. Débuts : Il a grandi au club de canoë, mais il est monté seul dans une embarcation pour la première fois à l’âge de 7 ans. Il a commencé à faire de la course à 9 ans. Au-delà du canoë-kayak : Il a obtenu son diplôme en anglais de l’Université Carleton en 2010. Il siège au conseil d’administration de Project CANOE, qui permet aux jeunes en difficultés de participer à un voyage en canoë qui peut changer leur vie. Il adore aussi entraîner volontairement les jeunes du club de canoë. Il a développé une tumeur non cancéreuse dans la main gauche en 2003. Celle-ci a nécessité deux interventions chirurgicales et a sérieusement affecté son entraînement pendant deux ans.