Biographie :

Au cours des saisons au sein des Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique, Blair Bann a été nommé meilleur libéro de SIC à deux reprises et a représenté le Canada lors de l’Universiade de 2009 à Belgrade. En tant que membre de l’équipe nationale, il a remporté la médaille de bronze au Championnat NORCECA de 2013, où il a aussi reçu les honneurs de meilleur réceptionneur. Blair a fait partie de la formation canadienne qui a participé à la Ligue mondiale de la FIVB en 2014, 2015 et 2016. À la Ligue de 2016, il a été le meilleur réceptionneur et deuxième défenseur de l’équipe canadienne. À ce tournoi, le Canada a gagné le groupe 2, ce qui lui permet d’accéder au prestigieux groupe 1 en 2017. Il faisait aussi partie de la formation qui a terminé au 7e rang de la Coupe du monde de 2015 de la FIVB.

À propos de l’athlète…

Famille : Ses parents s’appellent Robert et Gisele Bann. Sa sœur aînée se nomme Jennifer. Débuts : Il a commencé à jouer au volleyball à 14 ans au niveau scolaire. Lorsque ses coéquipiers ont lancé l’idée de participer à la sélection de clubs, il a relevé le défi et a été invité au sein du meilleur club local, le NAVC Gold. Il a grandi en admirant les Golden Bears de l’Université de l’Alberta, qui se sont révélés la raison pour laquelle il voulait atteindre le sommet dans ce sport. Au-delà du volleyball : Il a obtenu son baccalauréat en kinésiologie de l’Université de la Colombie-Britannique en 2011. On le surnomme Blizz. Il joue à dribler le ballon avec les pieds avant un match. Sa citation : Sans pitié.