Le Canada a terminé le tournoi à la ronde de water-polo en force jeudi aux Mondiaux de la FINA à Budapest.

Les Canadiennes ont dominé l’équipe du Brésil par la marque finale de 16 à 6 et se qualifient ainsi pour la phase d’élimination en terminant en deuxième place du groupe A.

Monika Eggens, du Canada, en action contre Samantha Ferreira du Brésil, lors du troisième match de tournoi à la ronde du groupe A, lors du tournoi mondial de water-polo féminin, à Budapest, en Hongrie, le jeudi 20 juillet 2017. (Balazs Czagany / MTI via AP)

Les représentantes de l’unifolié ont rapidement mis le tempo au match, en marquant deux buts rapides au début du premier quart. Les Brésiliennes ont nivelé la marque par la suite, mais deux buts de Kyra Christmas redonnent une avance de deux au Canada à la fin du premier quart.

Les Canadiennes ont dicté le rythme du match au deuxième quart en gardant la possession du ballon pour la majorité des huit minutes. C’est une fois de plus Kyra Christmas qui a mené le bal en marquant deux des quatre buts de son équipe dans le quart. Les Brésiliennes ont marqué deux fois, mais ont été incapables de tirer profit de trois avantages numériques, si bien que le Canada menait 8-4 à la demie.

 

Le reste du match sera l’affaire du Canada, marquant huit buts contre seulement deux pour le Brésil en deuxième demie. Si Christmas a animé l’attaque dans la première moitié du match, c’est Shae Fournier qui a pris le fardeau offensif au troisième quart en inscrivant un tour du chapeau. Pendant ce temps, la gardienne canadienne empêchait le Brésil de bâtir un peu de rythme en effectuant quelques arrêts clés.

Au final, les poloïstes canadiennes ont montré une grande efficacité, marquant 16 buts sur 34 tirs. Christmas a terminé la rencontre avec cinq buts, un sommet pour l’équipe dans le tournoi.

C’est ce samedi que le Canada reprendra l’action, alors qu’il affrontera la Nouvelle-Zélande, qui a terminé au troisième rang du groupe B. Il s’agit d’un match d’élimination directe, ce qui veut dire que l’équipe gagnante passera en quarts de finale et que la perdante sera éliminée du tournoi. Le match sera disputé à 11 h 30, heure de l’Est.

Les joueuses canadiennes tentent de bloquer la ligne de tir de la joueuse italienne lors du premier match des Mondiaux aquatiques. Crédit photo : Diane Bekhazi, WPC

Le Canada avait amorcé son tournoi de manière difficile en s’inclinant d’entrée de jeu contre l’Italie par la marque de 10 à 4. L’équipe avait tenu tête aux Italiennes en première demie, mais s’était faite dominée 7 à 2 en deuxième.

Christine Robinson, du Canada, à gauche, en action contre Samantha Ferreira du Brésil, lors du troisième match de tournoi à la ronde du groupe A, lors du tournoi mondial de water-polo féminin, à Budapest, en Hongrie, le jeudi 20 juillet 2017. (Balazs Czagany / MTI via AP)

Les Canadiennes se sont toutefois rattrapées de manière in extremis lors du match suivant contre la Chine. Menant 8-7 en fin de quatrième quart, les Canadiennes ont encaissé un but avec 12 secondes à faire au match. Elles se sont reprises tout juste à temps quand Christine Robinson a marqué durant la dernière seconde du match pour offrir la victoire à son équipe.

Elles terminent ainsi le tournoi à la ronde avec une fiche de deux victoires et une défaite.