Kia Nurse commence à répéter ses prouesses de fin de match et pourrait bien se mériter le titre de la reine des remontées.

Âgée de 20 ans, la meneuse d’Hamilton en Ontario a été la joueuse la plus utile au Canada lors de la conquête de la médaille d’or l’an dernier aux Jeux panaméricains et au Championnat des Amériques FIBA, qui a qualifié l’équipe pour Rio.

À LIRE: Remontée du Canada face à la Serbie

Team Canada's Kia Nurse answers media questions after the women's basketball team practice in the athlete park ahead of the Olympic games in Rio de Janeiro, Brazil, Thursday August 4, 2016. COC Photo/David Jackson

Kia Nurse répond aux questions des médias après l’entrainement de l’équipe féminine canadienne de basketball en vue des Jeux de Rio. 4 août 2016. COC Photo/David Jackson

Toutefois, sa participation aux Jeux olympiques avait été remise en question en raison d’une hernie sportive au début de l’été. Elle a finalement fait le voyage a Rio et a été limitée à cinq points dans la victoire du Canada face à la Chine lors du premier match.

À LIRE: Le Canada se défait facilement de la Chine

Nurse a toutefois montré ses intentions de mener le Canada à un excellent résultat dans le tournoi, lundi face à la Serbie.

Nurse a dominé le match avec 25 points dans la remontée canadienne qui s’est terminée par une victoire de 71-67. Les Canadiennes tiraient de l’arrière par 18 points à un certain moment en deuxième demie avant de dominer leurs adversaires 26-10 au quatrième quart.

 

Kia Nurse at the Canadian Olympic women's basketball team announcement on July 22, 2016 in Toronto. (Tavia Bakowski/COC)

Kia Nurse au dévoilement de l’équipe canadienne de basketball pour les Jeux de Rio, le 22 juillet 2016 à Toronto. (Tavia Bakowski/COC)

«Après la première demie, nous nous sommes regroupées et avons décidé de nous concentrer sur notre jeu en défensive et c’est ce que nous avons fait, soutenait Nurse. Nous avons été excellentes en transition, nous les avons fait courir beaucoup et avons été très bonnes dans notre exécution en deuxième demie. »

Le Canada arrivait aux Jeux de Rio classé neuvième au monde, dans un groupe composé des États-Unis (No. 1), de l’Espagne (No. 3), de la Chine (No. 8), de la Serbie (No. 14) et du Sénégal (No. 24).

Les quatre premières équipes à l’issue de la phase de groupes se qualifieront pour les quarts de finale, ce qui rend la victoire de lundi encore plus importante pour la Canada qui peut avoir des espoirs de médaille.

Kia Nurse: Women's Basketball, Rio 2016. August 6, 2016.

Kia Nurse lors du match face à la Chine aux Jeux de Rio. 6 août 2016.

«C’était une partie que nous voulions vraiment gagner, disait Nurse. Nous sommes excellentes lorsque nous jouons de façon désespérée, c’est justement ce que nous avons fait aujourd’hui. »

Le prochain adversaire du Canada sera le Sénégal, mercredi, avant un duel avec les puissantes Américaines vendredi, qui pourrait bien déterminer quelle équipe terminera au premier rang du groupe B.