Eugenie Bouchard a été vaincue en deux manches de 6-4 et 6-2 par l’Allemande Angelique Kerber, lundi après-midi, sur le court central du Centre olympique de tennis de Barra. Bien que stoppée au deuxième tour de l’épreuve en simple, la Canadienne poursuivra sa route à Rio en double aux côtés de Gabriela Dabrowski.

« Je crois que la surface lui a donné un mince avantage puisqu’elle aime les longs échanges, courir beaucoup de balles et prendre le temps de contrôler le jeu. Mais c’est quand même la deuxième au monde », a dit Bouchard.

Dès les premiers instants du match, les deux joueuses ont offert du jeu de grande qualité. Bouchard, 40e au monde, n’a pas tardé à afficher ses intentions offensives tandis que Kerber a rapidement démontré ses grandes qualités de contre-attaquante.

Eugenie Bouchard lors de son match de 2e tour aux Jeux olympiques de Rio, le 8 août 2016.

Eugenie Bouchard lors de son match de 2e tour aux Jeux olympiques de Rio, le 8 août 2016.

En brisant la gauchère de 28 ans au quatrième jeu, Bouchard a pris l’avantage dans la première manche qu’elle a même menée 4-1.

Mais Kerber ne s’en est pas laissé imposer. La championne en titre du Grand Chelem d’Australie et finaliste de Wimbledon a remporté les cinq jeux suivants pour mettre la main sur le premier set.

L’Allemande a poursuivi sur son élan en deuxième manche en se donnant une avance de 2-0. Au quatrième jeu, elle a réussi à sauver trois balles de bris contre Bouchard qui, visiblement, peinait à trouver les moyens pour percer le mur défensif dressé par son adversaire.

Constamment poussée à l’erreur par Kerber, la Canadienne de 22 ans a de nouveau été brisée au cinquième jeu. L’Allemande aura toutefois eu besoin de quatre balles de match pour clore le débat.

Il s’agit d’une deuxième défaite en carrière pour Bouchard face à Kerber. Elle l’avait déjà battue trois fois auparavant.

La joueuse de Westmount retire quand même des éléments positifs de cette rencontre. « Je ne me sens pas si loin d’elle. Je crois que la différence entre les meilleures joueuses au monde et le reste du groupe n’est pas si grande. Ce sont des petites choses en bout de ligne qui font la différence. En ce sens, elle a fait mieux que moi aujourd’hui. »

Olympic dreams

A photo posted by Genie Bouchard (@geniebouchard) on

Malgré une belle victoire contre Sloane Stephens au premier tour, la Canadienne aurait peut-être espéré mieux pour ses premiers Jeux olympiques. Mais elle préfère regarder en avant et savourer le moment.

« Ce n’est pas encore fini pour moi. Jusqu’à présent, je vis ici une expérience incroyable. Je suis vraiment heureuse d’être venue à Rio. C’est très différent de faire partie d’une équipe et de jouer pour son pays », a-t-elle conclu.

Mardi, elle disputera son match de deuxième tour en double avec sa partenaire Gabriela Dabrowski. Les deux Canadiennes seront opposées aux Tchèques Lucie Safarova et Barbora Strycova.

Nestor et Pospisil passent au troisième tour

En début de soirée, Vasek Pospisil et Daniel Nestor affrontaient les Portugais Gastao Elias et Joao Sousa au deuxième tour du double masculin.

Les Canadiens, 7es favoris de l’épreuve, n’ont mis que 54 minutes pour défaire leurs rivaux en deux manches de 6-1 et 6-4.

Vasek Pospisil et Daniel Nestor ont été dominants face aux Portugais (COC Photo/Jason Ransom).

Vasek Pospisil et Daniel Nestor ont été dominants face aux Portugais (COC Photo/Jason Ransom).

Au troisième tour, Nestor et Pospisil se mesureront aux vainqueurs du match opposant les Brésiliens Thomaz Bellucci et Andre Sa aux Italiens Fabio Fognini et Andreas Seppi.