Eugenie Bouchard a entrepris ses premiers Jeux olympiques avec une victoire en deux manches aux dépens de l’Américaine Sloane Stephens, samedi, à Rio de Janeiro.

La joueuse canadienne, 39e au classement de la WTA, n’a pas traîné sur le court numéro 3 du Centre olympique de tennis de Barra en infligeant une défaite de 6-3 et 6-3 à la 22e raquette mondiale.

« Sur le plan mental, elle s’est vraiment appliquée. Elle était là à 100%, a fait remarquer l’entraîneur canadien Sylvain Bruneau. Elle a très bien joué aussi. Elle frappait la balle tôt, solidement, et n’a pas été brisée une seule fois dans le match. »

Tout à son affaire et en pleine possession de ses moyens, Bouchard a rapidement pris les devants 3-0 face à Stephens. L’Américaine a finalement réussi à s’inscrire au pointage à la quatrième partie et à conserver son service pour le reste de la manche.

Toutefois, en retour de service, Stephens n’a pas été en mesure de faire mal à Bouchard, qui s’est facilement emparée du premier set.

La Canadienne de 22 ans a repris les choses où elle les avait laissées au début de la deuxième manche en brisant son adversaire dès le troisième jeu.

Très en jambes, Bouchard n’a laissé que peu d’espace à Stephens pour revenir dans la partie. Elle a également pu miser sur son tennis d’attaque pour distancier son adversaire et fermer les livres en deux manches.

La Québécoise a été très efficace au service, particulièrement en deuxième balle avec un pourcentage de réussite de 96%. Elle a également gagné 78% des points sur son premier service.

Il s’agit d’une troisième victoire en cinq rencontres pour Bouchard contre Stephens.

« J’étais très présente, tant physiquement que mentalement, et je ne lui ai pas donné beaucoup d’occasions. J’ai aussi mis beaucoup de pression sur elle en retour de services et j’ai réussi à la briser quelques fois », a commenté Bouchard avant de revenir sur sa participation à la cérémonie d’ouverture qui avait lieu la veille de son match.

« C’est un événement que je ne pouvais pas rater. Entrer dans le stade et défiler en souriant avec les autres athlètes, c’est quelque chose dont je me souviendrai toute ma vie. Ça m’a rendue si fière et heureuse. Je me sens comme sur un nuage présentement. »

Au prochain tour, elle affrontera la gagnante du match entre l’Allemande Angelique Kerber, deuxième joueuse mondiale, et la Colombienne Mariana Duque-Marino, 82e.

Bouchard sera de retour à l’action dès dimanche aux côtés de sa partenaire de double Gabriela Dabrowski. Les deux Canadiennes seront opposées aux Polonaises Klaudia Jans-Igancik et Paula Kania pour leur premier match.

Pospisil évincé par Monfils

Du côté masculin, le défi était grand pour Vasek Pospisil qui était opposé à Gaël Monfils au premier tour du tournoi en simple.

Le Français, 11e au classement de l’ATP et sixième favori à Rio, a rapidement pris les commandes de la rencontre qu’il a remportée en deux manches de 6-1 et 6-3.

Vasek Pospisil a peiné face au Français Gaël Monfils.

Vasek Pospisil a peiné face au Français Gaël Monfils.

Pour Pospisil, 100e joueur mondial, il s’agit d’une quatrième défaite en autant d’affrontements en carrière contre Monfils.

Le Canadien de 26 ans aura toutefois l’occasion de se reprendre en double aux côtés de Daniel Nestor. Dimanche, à leur premier match, ils se mesureront aux Néo-Zélandais Marcus Daniell et Michael Venus.