La volleyeuse Sarah Pavan est si souvent allée à Rio de Janeiro dans le cadre de ses fonctions de joueuse sur le circuit mondial qu’elle considère la métropole brésilienne comme sa deuxième maison.

Citoyenne de Rio de 2012 à 2014 lorsqu’elle avait le statut de professionnel en volleyball en salle, Pavan n’a que de bons mots pour la ville hôte des Jeux olympiques de 2016.

« Rio est l’une de mes villes préférées au monde. Je la considère encore comme ma deuxième maison », a dit Pavan à Olympique.ca

« J’y suis retournée en mars pour un tournoi et c’est là que j’ai réalisé à quel point la ville m’avait manqué. »

Celle qui fera équipe avec Heather Bansley au tournoi olympique sur la plage de Copacabana a voulu partager avec les visiteurs étrangers les petits trésors de la ville.

Voici ses recommandations :

Christ Rédempteur

Relié : 15 faits intéressants sur le Brésil à connaitre avant Rio 2016

Le Christ Rédempteur

Le Christ Rédempteur

La statue qui se trouve au sommet du mont Corcovado est l’incontournable de Rio selon Sarah : « Le Cristo est la première chose à voir. C’est un must! ». Pour vivre pleinement l’expérience, l’athlète recommande de s’y rendre en empruntant le train à crémaillère.

Mont Pain de Sucre

Relié : La zone de Maracanã

Le Mont Pain de Sucre

Le Mont Pain de Sucre

Vous voulez une vue panoramique de la ville? Le Mont Pain de Sucre est votre endroit. « J’adore la montagne, surtout pour le trajet en téléphérique et la vue imprenable des plages. » En effet, c’est le bondinho, une gondole en verre, qui amène les visiteurs du sommet du Morro da Irca à celui du Mont Pain de Sucre.

Lapa

Relié : Sept attraits à voir dans la zone de Maracanā

Le quartier de Lapa

Le quartier de Lapa

« Pour les mordus de musique et de danse, Lapa est un endroit qu’il faut visiter, » conseille la joueuse de volleyball. Lapa est le point de rencontre des oiseaux de nuit. Restaurants, bars, boîtes de nuit… Lapa saura satisfaire tous les goûts. Outre ses activités nocturnes, Lapa possède aussi un impressionnant réseau d’aqueduc (Arcos da Lapa) et de célèbres escaliers (Escadaria Selarón).

Plage de Barra

La plage de Barra

La plage de Barra

« Pour les amateurs de surf, c’est à la plage de Barra qu’il faut aller. C’est beaucoup moins achalandé que les autres plages de la ville, » poursuit Pavan. Aux dires de la joueuse, la plage de Barra est la plus grande de Rio avec ses 18 kilomètres de sable. Son eau claire et ses vagues uniques font de Barra l’endroit de prédilection des surfeurs cariocas. Pour ceux qui ne raffolent pas de l’eau, il y a aussi une piste cyclable qui longe l’océan.

Vista Chinesa

Vista Chinesa

Vista Chinesa

« La vue à Vista Chinesa est magnifique, » se remémore Pavan. Située dans la forêt Tijuca, il est possible de voir de son poste d’observation le Parc municipal, le Jardin botanique et la côte sud à l’horizon.

Deltaplane

« Faire du deltaplane était l’une des expériences les plus incroyables de ma vie, » s’est exclamé Pavan à Olympique.ca. En deltaplane, vous aurez vraiment l’impression de voler au-dessus de la Cidade Maravilhosa, une expérience d’une vie selon l’athlète qui a vu les quatre coins du monde. Le tout commence au sommet de la montagne Pedra Bonita et se termine sur la plage de São Conrado.