Les performances des athlètes canadiens retiendront l’attention de tous, aux Jeux de Rio. Toutefois, plusieurs options s’offrent aux spectateurs qui pourront visiter les environs de Rio durant les moments où il y aura moins d’action.

La partie nord de Rio vibrera au rythme olympique durant les deux semaines, puisque c’est dans cette section de la ville que se situe la zone de Maracanã. Si les cérémonies d’ouverture et de clôture se dérouleront dans le mythique Stade Maracanã, plusieurs endroits intéressants sont à visiter :

Le Sambódromo

L’aménagement historique servira de ligne de départ et d’arrivée aux marathons ainsi que de champ de tir pour l’épreuve de tir à l’arc. Le Sambõdromo est également où se tient le Carnaval de Rio, chaque année. Des écoles de samba y paradent sur place quatre nuits durant, alors que les festivités débutent vers 20h00 pour se terminer aux alentours de 5h00. Le Musée de la Samba se trouve également à proximité et offre à ses visiteurs l’histoire de la samba de Rio, en présentant les écoles et les costumes de tous les carnavals précédents.

AUSSI: Neuf moments magiques au Maracanã

São Cristóvão

(Photo: Alexandre Macieira/Riotur via Rio 2016)

Toute l’histoire de la culture nord-brésilienne se retrouve à cet endroit. L’édifice São Cristóvão a l’apparence d’un terrain de football et est une vraie mine culturelle. Plus de 300 000 visiteurs explorent les secrets de cet endroit qui contient plus de 700 chefs d’œuvres artistiques.

La promenade musicale de Vila Isabel

Le trottoir longeant le boulevard 28 de Setembro, entre Praça Maracanã et Praça Barao de Drumond, est composé d’une mosaïque de tuiles qui désigne des notes de musique. Ces notes représentent en fait la composition de 20 pièces musicales différentes de musiciens brésiliens populaires. Tout l’héritage musical local se retrouve sur cette promenade.

Le populaire «Cinelândia»

(Photo: Rio 2016)

De son nom officiel, la Praça Floriano Peixoto est une partie très populaire de Rio. Au début du 20e siècle, les vieilles maisons coloniales de la région ont été détruites dans cet arrondissement. De nouveaux édifices ont été construits, comme le Théatre Municipal, la Bibliothèque Nationale du Brésil, la cour suprême du brésil ainsi que les bureaux de Rio de Janeiro. On retrouve également à proximité le  Musée National des Beaux-Arts (aussi connu comme l’École Nationale des Beaux-Arts). Certains des plus grands cinémas de Rio y ont également été construits, et c’est comme ça que le quartier s’est retrouvé avec le surnom de Cinelandia. La plupart des cinémas sont maintenant fermés, mais cet arrondissement de la ville est toujours aussi populaire pour son côté culturel.

AUSSI: Liste des sites de compétition de Rio

Les marches de Lapa

Lapa Steps

(Photo: Rodrigo Martinez – Flickr)

Cet escalier coloré de 250 marches et 125 mètres de long est également connu sous le nom d’Escadria Selaron, et peut être visité dans l’arrondissement de Lapa. L’artiste chilien Jorge Selaron a commencé la rénovation des marches en 1990, y ajoutant 2000 tuiles provenant de plus de 60 pays. Le voisinage de Lapa propose également d’autres endroits intéressants à visiter, comme l’École Nationale de Musique, Carioca Aqueduct, la promenade publique et l’église de Notre-Dame de Lapa do Desterro.

Le Tramway jusqu’à Santa Teresa

À environ 20 minutes à l’est du stade Maracanā se retrouve un quartier nommé Santa Teresa. Reliant ce quartier au centre-ville de Rio, le tramway Santa Teresa se déplace sur l’Aqueduto da Carioca (aussi connu sous le nom de Lapa Arches). Au début du 18e siècle, cet aqueduc alimentait la ville en eau, jusqu’à sa désactivation à la fin du 19e siècle. Santa Teresa est réputée pour ses routes abruptes et ses longs escaliers, la visite du quartier sera donc un bon entrainement.