L’équipe féminine canadienne de rugby à sept est fin prête pour Rio.

De son côté, la formation masculine aura une dernière chance de se qualifier pour les Jeux de Rio en prenant part au dernier Tournoi de qualification en juin prochain. Lors de la dernière semaine d’activité, la planète rugby a tremblé devant l’attrapée épique d’une seule main du joueur canadien Adam Zaruba à Paris. Cette scène donne un avant-goût du talent canadien avant le dernier tournoi qui aura lieu à Monaco. Voici l’attrapée spectaculaire :

Avec ce dernier rendez-vous avant Rio qui approche, c’est le moment idéal pour passer en revue les jeux spectaculaires de la dernière année des formations de Canadiennes. Ces scènes méritent un second regard :

Phil Mack se transforme en bête

Malgré la différence de taille qui sépare les adversaires, Phil Mack n’est nullement intimidé et effectue un brillant plaqué afin de contrer la percée de Samoa Joe Tekori.

Mike Fuailefau s’improvise lutteur

Cette évasion créative du joueur canadien Mike Fuailefau lui permet d’inscrire son équipe au tableau en réussissant l’essai.

John Moonlight confirme la victoire des siens aux dépens des All Blacks

John Moonlight sécurise un essai et se dresse tel un mur de brique devant l’attaque tardive d’un adversaire avant de l’aider à se remettre sur pieds.

Bianca Farella démontre toute son accélération

Prendre des risques peut s’avérer un pari payant. Bianca Farella couronne un jeu débuté en zone défensive avec une très longue course menant à l’essai.

L’essai miracle de Jen Kish

Jen Kish reçoit un coup de main de sa coéquipière avant de traverser le terrain pour l’essai.

Victoire épique contre l’Australie

Nathan Hirayama met la touche finale avec ce botté pour concrétiser la victoire canadienne aux dépens de l’Australie durant l’étape du Canada Sevens de la World Rugby Sevens Series.