Les jours de Brooke Henderson à titre de golfeuse nomade pourraient être terminés alors que la Canadienne de 17 ans s’est emparée de son premier titre de la LPGA, dimanche, à la Classique de Portland.

La jeune golfeuse de Smiths Falls en Ontario a débuté la ronde finale avec un avantage de cinq coups, dimanche, en Oregon. Elle a creusé son avance par trois coups lors des neuf premiers trous avant d’inscrire une paire d’oiselets et de bogueys dans la dernière ligne droite pour terminer avec un époustouflant pointage de moins 21 ce qui lui a valu un record du tournoi. Elle a devancé ses trois plus proches rivales par huit coups.

Henderson a inscrit deux bogueys lors des 18 derniers trous pour un total de trois au cours des quatre rondes du tournoi. Seuls le 11e (vendredi), le 13e et le 18e (dimanche) trous ont eu raison d’Henderson à Portland.

« C’est incroyable », a confié Henderson à LPGA.com après sa victoire. « C’est tellement une chose inimaginable… Ça ne me paraît même pas encore réel. »

Henderson s’était fixée un objectif élevé de six sous la normale pour la dernière journée du tournoi. Très tôt, tout indiquait qu’elle pouvait obtenir ce pointage pour éviter tout retard potentiel, ce qui n’est finalement jamais arrivé.

« J’essayais seulement de jouer mon propre jeu, et je tentais de me maintenir à moins 24 toute la journée aujourd’hui. Je n’ai pas tout a fait réussi, mais j’ai gagné, et j’en suis extrêmement heureuse. »

Brooke Henderson at the North Texas shootout, May 1, 2015.

Brooke Henderson au North Texas shootout, le 1er mai 2015.

En raison de son âge, Henderson n’était pas éligible à un statut à temps plein sur le circuit de la LPGA, malgré le fait qu’elle aurait été en lice pour l’année 2016 après sa fête de 18 ans le mois prochain. Néanmoins, maintenant qu’elle a un titre de la LPGA en poche, Henderson peut appliquer pour une carte de membre du circuit sans avoir à passer par les qualifications, ou à terminer parmi le top 40 de la liste des boursiers.

Selon la LPGA, Henderson passera du 32e au 18e rang du classement mondial de golf féminin en raison de sa victoire dimanche. En seulement 18 tournois de la LPGA, sans carte à temps plein du circuit et à jouer de temps à autre, Henderson a terminé dans le top 10 à cinq reprises.

Elle a battu plusieurs vedettes à Portland, incluant quelques unes des meilleures golfeuses féminines au monde, qui ont semblé faire pâle figure pendant la fin de semaine alors qu’Henderson se renforçait. La Thaïlandaise Pornanong Phatlum, Ha Na Jang de la Corée du Sud et la représentante de Taïwan, Candie Kung, ont partagé la seconde place dimanche. La Canadienne Alena Sharp a conclu le tournoi à moins 10 et a terminé ex æquo en 10e position à Portland.

Brooke Henderson at the Westchester Country Club in Harrison, New York in June 2015.

Brooke Henderson au Westchester Country Club à Harrison dans l’État de New York en juin 2015.

Il n’y avait pas eu de victoire canadienne sur le circuit de la LPGA depuis Lorie Kane à Hawaï en 2001. Le total de points d’Henderson sur 72 trous à la Classique de Portland est aussi un record du tournoi, un coup de mieux que le pointage de Suzann Petterson en 2013.

« Je pense que le golf canadien est en pleine croissance, et il y a de très bons joueurs en devenir », a dit Henderson. « Le support canadien que j’ai reçu depuis les derniers mois et les dernières années est incroyable, alors je suis heureuse de ramener une victoire à la maison pour le Canada. »

La semaine prochaine Henderson jouera en sol canadien à Vancouver.