SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Jean-Philippe Le Guellec écrit une page d’histoire en biathlon

Jean-Philippe Le Guellec écrit une page d’histoire en biathlon
NADOLNY_Mark_COC_cropped

By Mark Nadolny

La nouvelle page s’est écrite samedi sur les pentes de Oestersund (Suède) lorsque le double Olympien Jean-Phillipe Le Guellec s’est emparé d’une médaille d’or en remportant l’épreuve de sprint pour devenir le premier biathlète canadien à monter sur la plus haute marche du podium à une épreuve de Coupe du monde.

Originaire de Shannon (Québec), l’athlète a vécu une journée parfaite en ski et une journée extraordinaire au champ de tir où il a réalisé un sans-fautes pour inscrire un chrono de 25 minutes, 10,4 secondes à l’épreuve de sprint de 10 kilomètres.

«  C’est une super, super journée  », a-t-il dit, rayonnant de bonheur. «  Je suis même encore surpris que les choses se soient déroulées ainsi. Je suis très heureux. Tous les membres de l’équipe sont aux anges. C’est évident. Nous étions tous dans la cabine de fartage et nous étions au septième ciel.  »

Jean-Phillipe Le Guellec donne le mérite à son entraîneur, Jean Pacquet, qui l’a préparé pour ce moment afin qu’il soit prêt mentalement et physiquement.

«  Mon entraîneur m’a dit  : “Le jour où tu seras sur le podium, ce sera le jour où tu t’y attendras le moins. Élance-toi et fais ce que tu fais, c’est-à-dire glisse sur tes skis, reste détendu et tire vers chaque cible, une à la fois”  », explique l’athlète de 27 ans. «  Voilà exactement ce que j’ai fait aujourd’hui. J’ai commencé à être un peu tendu au cours du premier tour, mais je me suis dit de m’amuser, de rester détendu et d’y aller avec souplesse. Ce sont les mots-clés qui m’ont suivi pendant toute la course. C’est finalement arrivé et j’espère que je pourrai poursuivre sur cet élan pendant le reste de la saison.  »

Ce très bon tireur canadien a donné un aperçu de son potentiel aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver lorsqu’il a terminé parmi les 15 meilleurs aux quatre épreuves auxquelles il a participé. Il s’est d’ailleurs classé en sixième position à la compétition de sprint.

NADOLNY_Mark_COC_cropped

By Mark Nadolny

Identification Olympique

Sondage

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 25 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.