Biographie :

Nicolas Constantin-Bicari a aidé le Canada à passer à l’histoire en remportant la médaille d’or des Championnats panaméricains juniors de 2010. Il a rejoint l’équipe nationale senior l’année précédente et aidé l’équipe masculine à obtenir son meilleur résultat aux Championnats du monde de la FINA de 2009, une 8e place. Il a aussi participé aux Championnats du monde en 2011, 2013, 2015 et 2017. Aux Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara, Nicolas s’est classé au 6e rang des marqueurs avec 10 buts sur 21 tirs tandis que le Canada a remporté la médaille d’argent. En 2014, il a été le deuxième meilleur marqueur de la Super finale de la Ligue mondiale de water-polo de la FINA avec 16 buts en six matchs. Peu après, il a signé un contrat professionnel avec le Jug de Dubrovnik, un légendaire club croate qui est l’équivalent de l’une des six équipes originales de la LNH. Depuis, il a joué dans les rangs professionnels en France, en Australie et il se joindra au FTC en Hongrie la saison prochaine. Il a aidé le Canada à remporter la médaille de bronze aux Jeux panaméricains de Toronto en 2015.

À PROPOS DE NICOLAS

Débuts : Il a commencé à jouer au water-polo à l’âge de cinq ans parce que son frère et cinq de ses cousins jouaient déjà… Il a réalisé que son rêve olympique était à portée de main quand il a remporté une médaille d’or aux Jeux panaméricains de la jeunesse en 2010. Autres intérêts : Quand il ne s’entraîne pas, il aime regarder des films, pratiquer différents sports et aller à l’école… De tout et de rien : Sa citation préférée : « J’ai raté plus de 9 000 tirs dans ma carrière. J’ai perdu presque 300 matchs. 26 fois, on m’a fait confiance pour le tir de la victoire et je l’ai raté. J’ai échoué encore, encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi j’ai réussi. » – Michael Jordan… On le surnomme Nic, Bic ou Nico…