Biographie :

Au cours des quatre dernières années, Malinka Hoppe Montanaro est devenue un membre clé de l’équipe internationale senior du Canada.

Après avoir terminé en 14e position de l’épreuve individuelle et fait partie de l’équipe qui a pris le quatrième rang aux Championnats panaméricains de 2015, elle a aidé le Canada à participer à trois finales consécutives à l’épée par équipe (2016-2018), dérochant l’or par une victoire surprise en 2016.

Elle a conclu la saison 2018-2019 au 53e rang mondial, un sommet personnel, notamment grâce à une sixième place à l’épée individuelle aux Championnats panaméricains.

Au niveau junior, entre 2009 et 2013, elle a participé à cinq compétitions, notamment aux Championnats du monde cadets et aux Championnats du monde juniors de la FIE. Avant de se concentrer sur les épreuves de l’épée, elle pratiquait le fleuret et en 2010, elle a concouru aux épreuves de l’épée et de fleuret.

Elle a obtenu son meilleur résultat personnel en 2010, une 21e position. Au niveau junior, elle a gagné la médaille de bronze à l’épreuve individuelle de l’épée aux Championnats panaméricains juniors de 2013.

À propos de Malinka

Débuts : Malinka a commencé à pratiquer l’escrime à l’âge de 11 ans… En arrivant au Canada, elle voulait faire du sport et sa mère lui a suggéré l’escrime, car elle aurait aimé pratiquer ce sport quand elle était jeune, mais n’en a jamais eu la chance… Autres intérêts : Elle étudie la traduction et les langues à l’Université Concordia… Elle aime lire des livres de littérature française, faire de la course à pied, du yoga et jouer avec son chien Cesar. De tout et de rien : Sa devise : « Penser or, ne pas se contenter de l’argent. »… Sa plus grande idole est depuis toujours Serena Williams en raison de sa force mentale… Elle porte toujours un bracelet qui comprend des trous en forme d’étoiles… Son surnom est Mali, Linky ou Malinky… Oublier son casque d’écoute Beats et son chargeur la fâcherait.