Biographie :

Jeremy Bagshaw

Depuis ses débuts avec le club de natation Island Swimming Club, Jeremy Bagshaw admire Ryan Cochrane, son camarade d’entraînement et double médaillé olympique. En 2009, Jeremy a eu l’occasion de représenter le Canada aux Championnats panpacifiques juniors pour ensuite participer à une compétition multisport, les premiers Jeux olympiques de la jeunesse, en 2010, où il a remporté une médaille de bronze au 200 m style libre. Il s’agissait de la seule médaille remportée par le Canada aux épreuves masculines de natation. Jeremy a fait ses preuves sur le circuit de la NCAA pendant ses quatre années à l’université de la Californie où il s’est spécialisé aux épreuves de style libre et a aidé l’équipe des Golden Bears à remporter le titre masculin de champion national en 2011, 2012 et 2014 en se classant au 2e rang de l’épreuve du 1650 verges style libre à ces derniers. Lors des Jeux panaméricains de 2015, il a aidé le Canada à remporter la médaille de bronze du relais 4×200 m style libre en plus de participer aux finales des épreuves du 200 m et du 400 m style libre. Il a ensuite participé à ses premiers Championnats du monde de la FINA dans les mêmes épreuves.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Paul Bagshaw et Julie Soon Tok Hium. Il est né à Singapour, cité-État d’origine de sa mère. Il a déménagé à Victoria à l’âge de 6 ans lorsque son père a décidé de revenir au Canada. Débuts : Quand il avait 2 ou 3 ans, on l’a « jeté » dans la piscine pour qu’il apprenne à nager. À 4 ans, il a participé à ses premières compétitions, mais il était plus intéressé à regarder les nageurs dans les autres couloirs qu’à se concentrer sur sa propre épreuve. Au-delà de la natation : En 2015, il a obtenu son diplôme en biologie intégrative à l’université de Californie à Berkeley. Il souhaite s’inscrire à l’école de médecine dès sa carrière de nageur terminée. Il adore essayer les mets de différents pays et aime regarder le basketball et le soccer. Sa devise : « Les douleurs sont temporaires, mais l’abandon est éternel. » On le surnomme Bugs.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Jeux panaméricains : 2015 – BRONZE (relais 4×200 m), 5e (400 m style libre), 7e (200 m style libre)

Championnats du monde FINA : 2015 – 23e (400 m style libre), 24e (200 m style libre)

Jeux olympiques de la jeunesse : 2010 – BRONZE (200 m libre), 5e (400 m libre), 26e (100 m libre), 8e (relais 4×100 m style libre), 12e (relais 4×100 m quatre nages)