Biographie :

Le double champion olympique George Hodgson a remporté les épreuves de natation du 400 m et du 1500 m style libre aux Jeux de Stockholm en 1912. Ses deux médailles d’or étaient les toutes premières remportées par un nageur canadien et Hodgson a été le seul champion canadien en natation jusqu’à Alex Baumann à Los Angeles, en 1984.

George Hodgson était le seul nageur canadien aux Jeux de Stockholm en 1912. Grâce à une performance inoubliable, il a établi quatre records mondiaux aux Jeux au 1500 m style libre. Hodgson a réalisé une nouvelle marque mondiale de 22:23.0 minutes dans les premières rondes et en finale, son chrono de 14:37.0 minutes au 1000 m établissait un nouveau record mondial. Ensuite, au 1500 m, il a fracassé son propre record par 23 secondes et a continué de nager sur 109 m pour abaisser la marque mondiale du mile. Son record mondial pour le 1500 m style libre est demeuré intact durant 11 ans.

En plus de sa médaille d’or, Hodgson a reçu le Trophée Challenge pour son titre au 1500 m style libre, un trophée donné quatre ans plus tôt par le comte italien et membre du Comité international olympique, Eugenio Brunetta d’Usseaux. Quatre jours après avoir remporté sa première médaille d’or, Hodgson était de retour dans la piscine pour l’épreuve du 400 m style libre et il a mis la main sur sa deuxième médaille d’or aux Jeux, établissant en même temps un record olympique.

Jusqu’en 1984, il est demeuré le seul médaillé d’or olympique canadien en natation.

Aux Jeux d’Anvers en 1920, Hodgson s’est présenté en mauvaise forme physique puisqu’il n’a pas eu le temps de s’entraîner à son retour de la Guerre. Il a disputé les épreuves de 400 m et 800 m style libre, mais il n’a pas réussi à se qualifier pour les finales.

Hodgson n’a jamais suivi de cours de natation et n’a jamais eu d’entraîneur, mais il s’entraînait chaque été au chalet familial dans les Laurentides. Grâce à l’influence de sa famille, il est devenu membre d’un club à l’une des meilleures piscines intérieures au pays, à Montréal. Hodgson s’est fait connaître quand il est demeuré invaincu aux Championnats canadiens de 1910 à 1912. Représentant le Canada au Festival des Jeux de l’Empire de 1911, Hodgson a supplanté le détenteur du record mondial à l’épreuve du mile.

Étudiant à l’Université McGill, Hodgson pratiquait la natation et le polo avant d’obtenir son diplôme en 1916. Il a pris le chemin de l’Angleterre pour la Première Guerre mondiale, où il a servi au sein de la Royal Air Force (RAF) et reçu plusieurs honneurs pour des sauvetages en mer, notamment la Croix de l’Aviation en 1918. Après avoir s’être retiré de la compétition, il a fondé une maison de courtage en placements.

Hodgson a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada (1949), au Panthéon des sports canadiens (1955), au Temple de la renommée international de la natation (1968), au Temple de la renommée des sports de l’Université McGill (1996) et au Temple de la renommée de la natation québécoise (1998).