Six vétérans olympiques et deux recrues partageant un seul objectif : réussir la conquête olympique du Canada en luge

CALGARY (20 décembre 2017) Un groupe de huit athlètes se rendra à PyeongChang en février dans l’espoir de réaliser l’objectif de se tailler une place dans l’histoire en remportant la première médaille olympique du Canada en luge.

À TÉLÉCHARGER : Photos de l’équipe en haute résolution

Le Comité olympique canadien et l’Association canadienne de luge ont annoncé les noms des cinq lugeurs et des trois lugeuses qui s’élanceront sur la piste à PyeongChang lors des Jeux olympiques d’hiver en 2018.

« Nous avons mis sur pied un groupe qui, au cours des quatre dernières années, a démontré qu’il pouvait concourir sous la pression la plus intense et être compétitif sur les plus grandes scènes », a déclaré Tim Farstad, président-directeur général, Association canadienne de luge. « Le leadership des vétérans, allié à l’énergie et à la volonté de la jeunesse, est ce qui guidera cette équipe à la détermination farouche, qui rêve de contribuer à la récolte de médailles d’Équipe Canada. »

Les triples olympiens Alex Gough (Calgary) et Sam Edney (Calgary), les athlètes les plus décorés de l’histoire du programme, mèneront le groupe de huit qui tentera de gagner des millièmes de seconde sur leurs concurrents afin de mériter les plus grands honneurs.

Alex Gough, qui compte 25 victoires en Coupe du monde et deux médailles des Championnats du monde en simple, avait terminé quatrième à l’épreuve féminine en simple ainsi qu’au relais à Sotchi 2014. Elle sera accompagnée de sa coéquipière des Jeux de 2014, Kim McRae (Calgary), qui avait pris la cinquième place à Sotchi. Kim a gagné trois médailles de Coupe du monde en simple et une médaille de bronze aux Championnats du monde de 2017. Brooke Apshkrum (Calgary) en sera à sa première participation aux Jeux. L’athlète de 18 ans avait gagné la médaille d’or aux Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver de Lillehammer 2016.

Sam Edney sera en tête du groupe de Canadiens qui prendront part à l’épreuve masculine en simple. Depuis la quatrième place crève-cœur obtenue à Sotchi à l’épreuve de relais par équipes, Sam Edney est devenu le premier lugeur canadien à gagner une épreuve en Coupe du monde en 2014. De plus, il a décroché la médaille de bronze à l’épreuve test de la Coupe du monde à PyeongChang la saison dernière. Il y a tout juste deux semaines, il ajoutait à sa récolte une médaille d’argent remportée à la Coupe du monde à Calgary.

Se joindra à lui Mitch Malyk (Calgary), qui a aidé le Canada à gagner plusieurs médailles en Coupe du monde au relais par équipes et qui a récemment obtenu la quatrième place à une épreuve de la Coupe du monde à Calgary. Reid Watts (Whistler), un jeune athlète de la relève de 18 ans, pur produit de l’héritage des Jeux olympiques d’hiver de Vancouver 2010, fera ses débuts sur la scène olympique. Menant la prochaine génération d’athlètes olympiques en luge, Watts a décroché la médaille de bronze aux Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver en 2016.

« Chaque fois qu’une personne va aux Jeux, c’est la réalisation d’un rêve », a affirmé Sam Edney. « Avoir la possibilité de poursuivre ce rêve et la chance de concourir pour une médaille, c’est quelque chose que peu de gens ont l’occasion de vivre une fois, voire quatre fois, aussi, je me sens incroyablement privilégié de pouvoir à nouveau poursuivre ce rêve pour le Canada, appuyé d’aussi nombreux partisans.

« Nous sommes un groupe d’athlètes assoiffés qui avons obtenu du succès à de nombreux niveaux de notre sport. Grâce au travail réalisé au cours des dernières années, nous nous sentons forts et confiants, et nous savons maintenant que nous pouvons rivaliser avec les plus puissantes nations du monde de la luge. Personnellement, je compte tirer le maximum de cette occasion », a-t-il ajouté.

Tristan Walker (Cochrane, Alb.) et Justin Snith (Calgary), qui ont glissé vers leur troisième médaille en carrière à la Coupe du monde, la semaine dernière à Lake Placid (NY), composent le seul duo canadien en luge double. L’équipe canadienne la plus décorée en double de l’histoire du pays jouera également un rôle de premier plan dans la quête de podium du Canada au relais par équipes.

« Représenter le Canada à une autre édition des Jeux olympiques, c’est la chose la plus importante pour moi », a indiqué Justin Walker. « Nos objectifs sont de réaliser nos départs les plus rapides et nos meilleurs parcours. La fin de semaine dernière a prouvé que lorsque nous parvenons à concrétiser cette combinaison, nous pouvons représenter une menace, mais nous parlerons de résultats lorsque nous aurons terminé le travail. »

Chacun des six olympiens a déjà aidé le Canada à gagner des médailles au relais par équipes lors des Championnats du monde et en Coupe du monde au cours des quatre dernières années. Le Canada avait conclu la compétition au quatrième rang à Sotchi, alors que cette épreuve, populaire auprès des spectateurs, faisait ses débuts olympiques.

« Nos lugeurs sont en grande forme à l’approche des Jeux, et ce sera palpitant de les voir rivaliser pour le podium », a déclaré Isabelle Charest, chef de mission d’Équipe Canada à PyeongChang 2018. « Je vous souhaite tout ce qu’il y a de mieux pendant votre préparation. Le Canada tout entier sera avec vous. »

« Le Canada nourrit de grands espoirs envers son programme de luge aux Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang 2018 », a déclaré l’honorable Kent Hehr, ministre des Sports et des Personnes handicapées. « Ces remarquables athlètes sont décidés à remporter la première médaille de notre pays dans cette discipline. Compte tenu des innombrables heures d’entraînement qu’ont investies les athlètes, combinées à leur passion et à leur détermination, je sais que cette année sera la bonne. Faisons-nous un devoir d’encourager l’équipe olympique canadienne de luge à décrocher l’or! »

Les lugeurs canadiens ont obtenu leur place en vue de concourir à PyeongChang à la suite d’un processus de qualification de deux ans sur le circuit de la Coupe du monde de la FIL.

Les quatre épreuves de luge de PyeongChang 2018 se dérouleront au Centre olympique de glisse, du 10 au 15 février (jours 1 à 6).

Les athlètes et les entraîneurs nommés sont les suivants :

Nom Épreuve Ville d’attache Ville natale
Brooke Apshkrum Simple, femmes Calgary (Alb.) Calgary (Alb.)
Sam Edney Simple, hommes Calgary (Alb.) Calgary (Alb.)
Alex Gough Simple, femmes Calgary (Alb.) Calgary (Alb.)
Mitch Malyk Simple, hommes Calgary (Alb.) Calgary (Alb.)
Kim McRae Simple, femmes Calgary (Alb.) Victoria (C.-B.)
Justin Snith Double Calgary (Alb.) Calgary (Alb.)
Tristan Walker Double Cochrane (Alb.) Calgary (Alb.)
Reid Watts Simple, hommes Whistler (C.-B.) Vancouver (C.-B.)

 

Nom Ville d’attache Poste
Jeremiah Barnert Okotoks (Alb.) Entraîneur – force et conditionnement physique
Bernhard Glass Oberhof (Allemagne) Entraîneur adjoint
Frank Soccal Winterberg (Allemagne) Entraîneur
Wolfgang Staudinger Calgary (Alb.) Entraîneur-chef

Avant d’être désignés au sein de la formation définitive de l’Équipe olympique canadienne, les athlètes nommés de façon provisoire doivent voir leur nomination approuver par le comité de sélection de l’équipe du COC après la réception de l’ensemble des nominations de la part de toutes les fédérations nationales de sport à la fin janvier 2018.

-30-

 CONTACTS POUR LES MÉDIAS :

Chris Dornan, Relations médiatiques et publiques
Luge Canada
Tél. : 403 620-8731
Courriel : hpprchris@shaw.ca

Josh Su, coordonnateur, Communications
Comité olympique canadien
Tél. : 416 324-4303 / Cell. : 647 464-4060
Courriel : jsu@olympique.ca

Photi Sotiropoulos, directeur, Communications et relations médiatiques
Comité olympique canadien
Tél. : 416 324-4298 / Cell. : 416 476-9174
Courriel : psotiropoulos@olympique.ca