Le capitaine d'Équipe Gushue, Brad Gushue, à gauche, et ses coéquipiers, reçoivent leur chandail d'Équipe Canada et leur médaille d'or après avoir remporté la finale des essais olympiques canadiens de curling de 2021 contre Équipe Jacobs à Saskatoon, Sask., le dimanche 28 novembre 2021.

Faites connaissance avec l’équipe de curling: Tour d’horizon rapide avec l’Équipe Gushue 

Alors que les Jeux de Beijing 2022 arrivent à grands pas et que les athlètes d’Équipe Canada sont prêts à entreprendre leur quête de gloire olympique, voici l’occasion d’en savoir un peu plus sur l’équipe masculine de curling, Équipe Gushue.  

Nous avons demandé aux membres du quatuor de base de l’Équipe Gushue de décrire chacun de leurs coéquipiers en un mot. 

Brad Gushue (capitaine)

Le capitaine Brad Gushue a fait partie de la toute première équipe canadienne à avoir remporté la médaille d’or olympique au curling masculin aux Jeux de Turin en 2006. Seize ans plus tard, il sera enfin de retour pour participer à ses deuxièmes Jeux olympiques à l’âge de 41 ans. 

Geoff Walker : « Sérieux. »

Brett Gallant : « Perfectionniste… …dans le bon sens du terme. »

Mark Nichols : « Dévoué. »

Lui-même : « Moi, je vais lancer ça… Je ne sais pas trop, en fait… Je n’aurais même pas dû le soulever parce que je ne suis même pas capable de répondre. »

Le Capitaine d'Équipe Gushue, Brad Gushue, regarde le trajectoire d'une de ses pierres lors de la finale masculine des essais olympiques canadiens de 2021 en curling contre Équipe Jacobs à Saskatoon, Sask., le dimanche 28 novembre 2021.
Le Capitaine d’Équipe Gushue, Brad Gushue, regarde le trajectoire d’une de ses pierres lors de la finale masculine des essais olympiques canadiens de 2021 en curling contre Équipe Jacobs à Saskatoon, Sask., le dimanche 28 novembre 2021. THE CANADIAN PRESS/Rick Elvin

Mark Nichols (troisième)

Mark Nichols a participé aux Jeux de Turin en 2006 aux côtés de Gushue et il effectue lui aussi un retour aux Jeux olympiques. À l’exception de deux saisons seulement, Nichols et Gushue ont été coéquipiers depuis 1998, association qui remonte jusqu’à l’époque où ils évoluaient dans les rangs juniors. 

Gushue : « Stable. »

Walker : « Fort. »

Gallant : « Interrupteur. C’est un ou l’autre, rien entre les deux. D’habitude, il est allumé. Il est à 100 %. »

Le troisième d'Équipe Gushue, Mark Nichols, appelle ses brosseurs pendant le match 18 contre équipe McEwen lors des essais olympiques canadiens de 2021 en curling à Saskatoon, le vendredi 26 novembre 2021.
Le troisième d’Équipe Gushue, Mark Nichols, appelle ses brosseurs pendant le match 18 contre équipe McEwen lors des essais olympiques canadiens de 2021 en curling à Saskatoon, le vendredi 26 novembre 2021. THE CANADIAN PRESS/Liam Richards

Brett Gallant (deuxième)

Brett Gallant en sera à ses premiers Jeux olympiques avec Équipe Canada à Beijing 2022. Il a remporté trois titres du Brier ainsi qu’une médaille d’or au Championnat du monde depuis qu’il a rejoint les rangs d’Équipe Gushue en 2012-2013.

Gushue : « Loufoque. »

Walker : « Dingue. »

Lui-même : « Ah… Sais pas trop… Un gros dingo. »

Nichols : « C’est mon colocataire. Coloc. Nous partageons toujours dans la même chambre. Nous sommes des potes. Il est le meilleur coloc du monde. »

Le capitaine d'Équipe Canada, Brad Gushue, à droite, et son deuxième Brett Gallant discute de stratégie lors d'un match contre Équipe Saskatchewan au Brier à Calgary en Alberta, le lundi 8 mars 2021.
Le capitaine d’Équipe Canada, Brad Gushue, à droite, et son deuxième Brett Gallant discute de stratégie lors d’un match contre Équipe Saskatchewan au Brier à Calgary en Alberta, le lundi 8 mars 2021. THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh

Geoff Walker (premier)

Geoff Walker en sera lui aussi à ses premiers Jeux olympiques à Beijing 2022. Il a remporté trois titres du Brier et une médaille d’or au Championnat du monde en tant que premier au sein de l’Équipe Gushue.

Gushue : « Calme. »

Gallant : « Calme. »

Lui-même : « Je dirai juste réservé. Un mot. »

Nichols : « Calme et posé. Peu importe le niveau de pression. » (« Ouais, il est le plus facile à décrire. Je ne sais pas trop ce que les gars ont dit à mon sujet, mais il est le plus facile. »)

Geoff Walker, d'Équipe Canada, à gauche, et Mark Nichols brossent une pierre lors d'un match contre les États-Unis au Championnat du monde de curling masculin, le samedi 7 avril 2018, à Las Vegas.
Geoff Walker, d’Équipe Canada, à gauche, et Mark Nichols brossent une pierre lors d’un match contre les États-Unis au Championnat du monde de curling masculin, le samedi 7 avril 2018, à Las Vegas. (AP Photo/John Locher)