Il est difficile de croire que 10 ans se sont écoulés depuis la première Journée Bell Cause pour la cause. À cette journée consacrée à l’élimination des barrières entourant la santé mentale, nous disons : parlons-en.

Le mercredi 29 janvier, les Canadiens sont invités à se joindre à la conversation pour mettre fin à la stigmatisation entourant la santé mentale. Les gens du monde entier sont encouragés à participer à cette journée qui fournit des fonds pour l’accès, les soins et la recherche en prenant action pour faire parler les gens.

Le thème de cette année est « En santé mentale : tous les gestes comptent ». Tout le monde est encouragé à partager ses histoires et ses idées afin de devenir des agents de changement dans la lutte contre la stigmatisation entourant à la santé mentale.

Comme puis-je participer à la Journée Bell Cause ?

En 2019, 86 % des Canadiens ont affirmé être plus conscients des problèmes de santé mentale depuis le lancement de la campagne de sensibilisation Bell Cause. Au cours des 10 dernières années, les petits gestes des gens partout en Amérique du Nord et dans le monde ont eu un grand impact. À ce jour, plus d’un milliard d’interactions et 100 millions de dollars ont été versés dans des initiatives en santé mentale. Avec votre aide, nous espérons continuer à augmenter ce nombre.

Avec votre soutien, le 29 janvier, Bell versera 5 cents pour chaque :

  • Message texte envoyé par les clients de Bell📱
    • N’oubliez pas de désactiver vos iMessage pour la journée 🙏
  • Appel local et interurbain effectué par les clients de Bell sur leur mobile ou ligne fixe 📞
  • Tweet et retweet utilisant #BellCause🐦
  • Utilisation du cadre photo #BellCause sur Facebook🤳
  • Utilisation du filtre #BellCause sur Snapchat👻
  • Visionnement de la vidéo #BellCause publiée par Bell Canada sur Facebook, Instagram, Twitter, YouTube ou Snapchat 🎥

En cette journée consacrée à irradier la stigmatisation entourant la santé mentale, assurez-vous d’être attentif à vos actions et prenez le temps d’aider non seulement les personnes de votre vie aux prises avec leur santé mentale, mais aussi vous-même.

Prenons action et continuons la conversation, car personne ne devrait souffrir en silence. 

Quel est l’impact de la Journée Bell Cause pour la cause ?

Un Canadien sur cinq — peu importe son âge, son sexe ou sa situation sociale — est atteint de maladies mentales à un moment ou à un autre de sa vie. Beaucoup d’entre nous en avons été témoins ou victimes, y compris les athlètes d’Équipe Canada.

Des olympiennes comme Clara Hughes et Stephanie Labbé ont parlé de leur lutte contre la maladie mentale au sommet de leurs performances athlétiques.

Hughes est une porte-parole nationale de la Journée Bell Cause pour la cause et travaille à partager son histoire pour montrer que n’importe qui, même un olympien, peut être affecté par la santé mentale. En 2014, elle a entrepris une traversée du Canada à vélo, le Grand tour de Clara, pour « aider à accroître la sensibilisation, l’acceptation et l’action pour créer un Canada sans stigmatisation ». Elle a parcouru plus de 11 000 km en 110 jours et a visité 95 communautés sur son chemin, atteignant chaque province et territoire. Depuis cette traversée, Hughes a continué d’être une défenderesse de la santé mentale et de la campagne #BellCause.

La gardienne de but Labbé a parlé l’année dernière de ses défis mentaux qui viennent avec le titre d’olympienne et du pouvoir de la résilience. Dans les années qui ont suivi sa médaille de bronze à Rio 2016, Labbé a lutté contre la dépression et a compris l’impact de ce succès sur sa vie. Il lui a fallu prendre conscience de l’importance de briser le silence et de parler de sa lutte pour que Labbé comprenne enfin son « but dans la vie ». En s’ouvrant avec authenticité, elle espère montrer que « tout le monde prend des avenues différentes, des voies uniques pour être qui il est ».

Il y a cinq façons simples que tout le monde peut travailler pour aider à mettre fin à la stigmatisation qui garde sous silence un tas de personnes aux prises avec des troubles de santé mentale.

1. Renseignez-vous sur les faits et les mythes concernant la maladie mentale.

2. Soyez gentil avec les personnes qui engagent la conversation et faites-leur savoir que vous êtes là pour elles.

3. Écoutez et demandez. Être un bon auditeur et demander comment vous pouvez aider peut être la première étape du rétablissement d’une personne aux prises avec des ennuis de santé mentale.

4. Choisissez les bons mots. Les mots que vous utilisez peuvent faire toute la différence.

5. Enfin, prenez action et parlez-en.